En piste vers le Mattamy National Cycling Centre

Text by:

Biking & Cycling, Travel. En piste vers le Mattamy National Cycling Centre

Le vélo, c’est tout un tas de disciplines différentes, qui ont des roues, un cadre et quelques autres pièces en commun. Du vélo de route au BMX en passant par le “bike polo”, les possibilités sont quasi-infinies. Parmi elles, on trouve celle qui est parfois considérée comme l’essence du cyclisme, par son côté historique et spectaculaire: la piste.

Le Canada s’est récemment doté d’un vélodrome tout neuf à l’occasion des jeux panaméricains de 2015. J’ai donc décidé d’aller faire un tour (ou plutôt, quelques tours) au Mattamy National Cycling Centre, situé à Milton, en banlieue de Toronto.

C’est pour moi l’occasion d’une bonne balade depuis St. Catharines, où je travaille ces temps-ci. Une boucle de 200 km, avec quelques tours de piste à la clé. La première partie du voyage est à travers la campagne ontarienne.

J’ai ensuite continué à travers la ville de Hamilton. Agréable surprise: une ancienne voie ferrée, convertie en piste asphaltée, traverse une bonne partie de la ville à flanc d’escarpement. Belle vue sur les environs et déplacement efficace sont au rendez-vous.

DSCF2285 (1)
Hamilton escarpment rail trail

Après quelques heures de pédalage, me voilà en vue du vélodrome, qui apparaît un peu comme une grosse verrue au milieu de la campagne. Qu’importe, dedans, il y a le graal cycliste, la piste!

DSCF2299 (1)
Le vélodrome de Milton, planté au milieu des champs

J’ai rendez-vous pour la première étape du processus permettant de rouler librement sur la piste: la certification A. On est une douzaine de personnes, certains sont venus avec leurs vélos de piste et on déjà de l’expérience, d’autres louent sur place un bel Argon 18 Electron. Les trois monitrices sont sympathiques, dans un premier temps Josée nous décrit le vélo et comment le manipuler le plus facilement.

Viennent ensuite les premiers tours de roue. On démarre et arrête, accélère et décélère, puis c’est parti, on monte sur la piste en bois, pour de vrai. L’inclinaison des virages est assez impressionnante, voir vertigineuse au début. Mais quelles sensations!

IMG_20160430_134604 (1)
Une des instructrices sur la piste. Ça niaise pas!

Le but de l’exercice d’aujourd’hui est de former une “pace line” et d’intégrer les automatismes: toujours doubler par la droite (on tourne dans le sens anti-horaire, à droite c’est vers l’extérieur de la piste), toujours vérifier si quelqu’un arrive quand on intègre la piste ou change de direction, etc. Tout un programme. Le niveau du groupe n’est pas homogène, certains sont bien plus expérimentés et en confiance que d’autres: cette session n’est pas la plus excitante pour s’amuser sur la piste, mais est un passage obligé pour connaître les règles locales et ne pas être dangereux pour soi et les autres en venant rouler.

Je sors néanmoins content, avec hâte de revenir au vélodrome. Je rembarque sur mon vélo “normal” pour vaincre le vent en revenant vers St. Catharines, via le bord du lac Ontario et la “Ridge Road”, qui surplombe l’escarpement. Encore une belle journée de vélo ontarienne!

poop
Sur le chemin du retour, au bord du Lac Ontario

Leave a Reply

Your email address will not be published. Required fields are marked *