Altitude Club de Course: Entrevue avec Simon Pelletier-Marcotte, fondateur et acheteur chez Altitude Sports

Rédigé par : Camille Domon

ACC, Running. Altitude Club de Course: Entrevue avec Simon Pelletier-Marcotte, fondateur et acheteur chez Altitude Sports

Chez Altitude Sports, on aime la course. L’arrivée du printemps marque le moment de l’année où l’on s’empare des rues en grand nombre. Cette saison, attendez-vous à voir notre nouveau club de course, le ACC, partout où l’on prend le sport au sérieux. Ouvert aux coureurs de tous niveaux, le ACC commanditera cette année une foule d’événements et tiendra des ateliers de course un peu partout au Québec. C’est l’occasion d’y faire l’essai des chaussures sur lesquelles vous avez un œil.

Acheteur d’équipement et de chaussures chez Altitude Sports, Simon Pelletier-Marcotte a fondé le ACC. Fort de ses sorties avec des clubs de course reconnus et de ses nombreuses rencontres avec les meilleurs designers de chaussures, Simon a toujours une longueur d’avance en ce qui a trait aux tendances. S’il y a quelqu’un qui connaît la culture des clubs de course jusqu’au bout des doigts, c’est lui.

Nous nous sommes entretenus avec Simon pour connaître la philosophie du club, ce qu’il envisage pour l’avenir du ACC, ses souliers préférés et la manière dont vous pouvez venir courir avec nous.

Altitude Sports: Qu’est-ce qui a déclenché l’idée du club de course?

Simon Pelletier-Marcotte: ACC est né du désir de créer un club sportif pour les gens qui ne pratiquent pas nécessairement de sport sur une base régulière. J’ai voulu donner aux misfits, ceux qui ne cadrent pas dans le moule d’une équipe de sport, un endroit où connecter. Contrairement à la croyance populaire, la course à pied ne doit pas obligatoirement être un sport individuel. Mon but était de créer une communauté qui nous permettrait de courir en groupe.

AS: Quel est ton rôle chez Altitude Sports?

Simon Pelletier-Marcotte: Je suis acheteur, je travaille surtout sur les collaborations et les projets spéciaux. Je supervise également l’achat des collections spéciales. En tant que cofondateur du club de course, je cherche à toujours demeurer à l’affût des tendances en matière de chaussures de course. Ça me permet de conseiller mes collègues acheteurs en ce qui a trait à la sélection des modèles et des marques de course vendues sur le site.

AS: Quel est ton parcours professionnel? Que faisais-tu avant de travailler de chez Altitude Sports?

Simon Pelletier-Marcotte: J’ai commencé à travailler chez Off the Hook (une boutique montréalaise de streetwear) quand j’avais 18 ans. C’est là que j’ai appris l’importance de toujours regarder en avant. OTH a d’ailleurs fondé son propre club de course en 2014 avec les employés Vincent Tsang (Dime MTL) et Jeremy Karl (designer freelance). Quand j’ai quitté mon poste, j’ai été représentant des ventes pour une marque de vêtements. Ce n’est que par la suite que j’ai commencé à travailler chez Altitude Sports. J’affectionnais les marques tenues par la boutique et j’y ai vu l’opportunité de mettre mon expérience à profit pour aider à développer la compagnie.

AS: Que penses-tu de la tendance des souliers de course et des sneakers hautement techniques?

Simon Pelletier-Marcotte: En opposition au minimaliste, la tendance est maintenant au maximalisme. Personnellement, je préfère les chaussures neutres, mais courir avec des souliers aux inclinaisons variées permet de faire travailler plusieurs muscles différents. Je peux choisir un modèle à l’inclinaison de 8 mm une journée, et courir avec un modèle complètement différent le lendemain. C’est d’ailleurs pourquoi je possède autant de paires de souliers (rires). Je m’informe aussi beaucoup à propos de mes chaussures. J’adore lire des revues des produits que j’achète.

AS: Combien de paires de souliers de course possèdes-tu?

Simon Pelletier-Marcotte: Je pense que j’en ai une douzaine.

AS: Ton travail te permet de rencontrer des gens qui ont une grande expertise dans le domaine de la course (développeurs de produits, designers et ingénieurs). C’est comment de côtoyer ces spécialistes?

Simon Pelletier-Marcotte: C’est inspirant. Ces gens ont tous des esprits créatifs, c’est captivant de les voir évoluer dans leur milieu. Ce sont de grands passionnés, ils étaient pour la plupart des coureurs avant d’être designer de chaussures de course. Leur dévouement pour le sport les a poussé à vouloir développer de meilleurs produits.

 

AS: Qui est, selon toi, le designer de soulier de course qui se démarque le plus actuellement dans l’industrie?

Simon Pelletier-Marcotte: JP Lalonde, un ancien du club de course East Laurier, ici à Montréal. Avant d’occuper son poste chez Salomon, il a travaillé pour Veilance (Arc’teryx) comme représentant des ventes. Il supervise maintenant la collection ADV de Salomon. C’est entre autres grâce à son implication que les chaussures de trail font une percée dans le monde de la mode urbaine.

Lire aussi :  notre entrevue avec Jean-Philippe Lalonde, Lifestyle Footwear Program Manager chez Salomon

AS: T’attendais-tu à ce que le ACC devienne aussi populaire auprès des employés et des coureurs de notre communauté?

Simon Pelletier-Marcotte: Le club a connu un bon départ. Je m’attendais à ce que ça prenne un certain temps avant d’atteindre ce que j’avais imaginé pour le club de course. Je souhaite que le ACC devienne le plus important club de course à pied à Montréal. Je pense que nous pouvons offrir plus que ce qui se fait actuellement. Notre club se veut une grande famille où tous, des débutants aux coureurs du Marathon de Boston, sauront trouver leur place.

AS: Quelles sont tes chaussures favorites du moment?

Simon Pelletier-Marcotte: J’aime les Salomon Sonic RA Max et les Hoka One One Bondi 5 pour leur semelle coussinée qui favorise la récupération. Pour une course rapide en ville, j’enfile mes Saucony Kinvara qui m’offrent une sensation de légèreté dans la foulée. En sentier, le choix est simple : les S/LAB XT-6 Softground ADV. En plus de leur look tendance, elles sont parfaites pour la course sur sentier.

AS: Et quel est ton modèle préféré de tous les temps?

Simon Pelletier-Marcotte: Sans contredit les Nike Lunarglide 3.

AS: Ton endroit préféré pour courir à Montréal?

Simon Pelletier-Marcotte: Je suis un gars d’équipe, je vais donc y aller avec la team. Toutes les courses du ACC débutent dans le Mile-Ex. On court dans les rues, les ruelles et les parcs du Mile-End, d’Outremont et de la Petite Italie. Montréal étant une petite métropole, je croise toujours quelqu’un que je connais. J’aime l’atmosphère conviviale de la ville, passer devant les magasins de bagels et respirer les bonnes odeurs qui s’en dégagent. Comme j’ai un chalet dans les Laurentides, c’est surtout dans cette région que je pratique la course sur sentier.

AS: Raconte-nous ta course la plus mémorable.

Simon Pelletier-Marcotte: Au cours d’un voyage d’affaires à New York l’an dernier, j’ai pris part à une sortie avec les coureurs du Bridge Runners. Je ne connaissais pas leur cadence ni la distance que j’aurais à parcourir, mais je me devais de saisir l’occasion de courir avec eux. On a finalement couru du pont de Manhattan jusqu’à Brooklyn et sommes revenus à notre point de départ en empruntant le pont de Brooklyn. Une course sous la pluie battante qui s’est avérée mémorable. J’ai fini avec une sortie de 17 km au compteur, encouragé par une cinquantaine d’inconnus qui me tapaient dans la main et criaient des encouragements à mesure qu’on franchissait une distance importante. L’énergie que j’ai ressentie lors de cette course était vraiment particulière.

AS: Quels produits des collections Printemps-Été 2019 as-tu hâte de tester?

Simon Pelletier-Marcotte: J’aimerais essayer les chaussures Salomon Predict RA sur la route. Nous venons de recevoir la marque suisse On, que j’ai aussi très envie de tester. Cette année, comme j’ai entamé ma saison de course hâtivement, j’ai déjà eu la chance de chausser les Brooks Ghost 11 et la nouvelle version du modèle Clifton 5 de Hoka One One.

AS: Où pourrons-nous voir le ACC cet été? Comment les gens intéressés peuvent-ils se joindre à vous?

Simon Pelletier-Marcotte: Nous prendrons le départ de plusieurs courses comme la Bridge MTL Race, organisée par nos amis du club East Laurier, la classique Sir Wilfrid Laurier et plusieurs autres évènements. Des membres du club fouleront également les routes et les sentiers entre Montréal et Québec, et tout ce qui se trouve entre les deux. Nous tiendrons plusieurs petits ateliers où les coureurs de tous les horizons auront la possibilité de faire l’essai de souliers Hoka One One, Saucony, Brooks et Salomon, et de bénéficier des conseils de notre spécialiste de course. Les coureurs intéressés à participer à une sortie hebdomadaire du ACC sont invités à nous rejoindre au 90 rue Beaubien Ouest tous les mercredis à 18h. Nous courons dans les rues du Mile-Ex et de la Petite Italie.

AS: Est-ce que le ACC est ouvert à tous?

Simon Pelletier-Marcotte: Absolument! Tout le monde est le bienvenu, du plus débutant au plus avancé. Notre rythme « social pace » convient à tous les niveaux de coureurs. Notre mentalité vise l’entraide et l’encouragement. Joignez-vous à nous pour vous aider à rester motivé! Suivez nos stories sur Instagram pour connaitre les mises à jour et les détails de nos rencontres. Lacez vos souliers et sortez courir avec nous!

En savoir plus sur le ACC

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *