Une fin de semaine dans la vie de Kari Traa

Rédigé par : Altitude Sports Collaboration

Kari Traa. Une fin de semaine dans la vie de Kari Traa

Nous nous sommes rendus en Norvège pour vivre une aventure à la Kari Traa, la marque et la fondatrice.

Qui n’a pas déjà rêvé de s’envoler vers une contrée éloignée en quête de grandes aventures? Ce qui est sûr, c’est que c’était mon rêve à moi. Quand Kari Traa m’a proposé de me rendre en Norvège pour prendre part à ce qui allait être une suite d’aventures vers l’inconnu, j’y ai vu l’occasion de vivre le voyage d’une vie. Mon plus grand défi a été de faire ma valise en ne sachant pas ce qui m’attendait.

À notre arrivée à Oslo, les membres de l’équipe de Kari Traa nous attendaient, tout sourire, en agitant des drapeaux norvégiens. J’ai aussitôt ressenti l’esprit chaleureux qui règne au sein de la compagnie.

Découvrez Kari Traa

L’équipe nous a directement conduit au Head Office de Kari Traa, situé dans la ville d’Oslo, pour y déguster un dîner composé de sushis. Tout en mangeant, la designer en chef Johanna Elise Hills-Johnes nous présente les motifs qui seront à l’honneur dans la collection Automne-Hiver à venir. Elle explique qu’elle aime combiner les couleurs saisonnières de la saison à la touche Kari Traa.

Parmi les nombreuses sources d’inspiration de Johanna, il y a bien sur Kari Traa, la fondatrice de la compagnie du même nom. Kari est une skieuse acrobatique, gagnante de quatre Championnats du monde de ski et médaillée olympique à trois reprises. Elle a notamment remporté l’or en 2002 lors des Jeux olympiques de Salt Lake City. Sa compagnie, 100% féminine, propose des vêtements pour femme qui mélangent un style urbain à des vêtements plein-air techniques.

Après notre visite des bureaux, nous avons passé de la soirée à visiter Oslo et à profiter du soleil norvégien qui ne couche jamais à ce temps de l’année. Savourer une bière sur une terrasse à 23 heures, comme en plein jour, est vraiment une expérience particulière!

Après une journée riche en conversation, en éclats de rire et à prononcer Skol (santé!) de nombreuses fois, nous sommes allés nous mettre au lit en quête d’un repos bien mérité. Dès le lendemain, on prenait la route pour Voss, où l’aventure Kari Traa débuterait réellement.

5 heures du matin : c’est l’heure à laquelle notre train pour Voss quittait la gare. À travers la vitre, nous avons attentivement observé le paysage se transformer. Les montagnes chargées de neige ont tôt fait de nous indiquer que nous prenions la direction du Nord. Arrivées à mi-chemin, nous avons échangé le train pour un bateau qui nous a menés à Voss.

Le voyage à travers Aurlandsfjord et Nærøyfjorden était à couper le souffle. Il n’y a pas de mots pour décrire la beauté des hauts sommets enneigés, des chutes d’eau spectaculaires et de l’herbe d’un vert éclatant. Pas de doute que ce site soit classé sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Nous avons mis pied à terre dans le petit village de Gudvangen où un autobus nous y attendait. Une fois à bord, nous avons emprunté les routes sinueuses des montagnes et étions plus que reconnaissantes de pouvoir compter sur l’expérience de notre chauffeur d’autobus pour nous y conduire.

Aussitôt arrivées à Voss, nous nous sommes installées dans nos chambres de l’hôtel Fleischer, un établissement qui existe depuis 1864. C’est d’ailleurs le seul bâtiment historique qu’on a pu visiter à Voss, il faut dire qu’on était bien occupées à tenter de suivre le train de vie effréné de Kari Traa.

Durant l’été, la ville accueille le Ekstremsportveko, un évènement annuel qui se traduit littéralement par «la semaine des sports extrêmes». Il s’agit du plus grand festival de sports extrêmes au monde! Les locaux de Voss se regroupent pour célébrer le sport, la culture et assister aux performances de saut extrême (base jumping), de parachutisme, de deltaplane, de kitesurf, d’escalade, de vélo de montagne et des autres sports qui nous font retenir notre souffle. Nous avons eu la chance d’assister à cet évènement de grande envergure dès le premier soir.

C’est Kari Traa en personne qui nous y a accueillis à bras ouverts. Se démarquant de la foule et habillée des vêtements de sa prochaine collection des pieds à la tête, on ne pouvait faire autrement que de la remarquer. Une championne de ski acrobatique dans un festival de sports au cœur de sa ville natale, autant vous dire que Kari était perçue comme une véritable vedette et que tout le monde essayait d’avoir la chance de prendre une photo avec elle.

Notre première journée à Voss a été remplit de surprises. Nous avons eu la chance d’essayer le parachutisme intérieur dans le tout premier centre de la Norvège. Ce fut une expérience inoubliable, mais ce n’était que le commencement de notre aventure.

Maintenant qu’on avait eu un aperçu des sensations de la chute libre, Kari nous a informés qu’on sauterait d’un avion dans quelques minutes. Apparemment, le saut en parachute constitue l’initiation pour tous les nouveaux membres de l’équipe Kari Traa. Pour être considéré comme tel… pas le choix de sauter!

Pour plusieurs d’entre nous, faire un saut en parachute était une expérience à cocher sur notre bucketlist. Avec seulement quelques minutes de préavis et très peu de temps pour s’y préparer mentalement, disons que le défi était considérable. Trop tard pour faire de faire demi-tour, il fallait se lancer. Après tout, une pareille expérience ne se présente pas tous les jours.

Un cours de préparation (qui ne m’a pas paru plus long que 2 minutes) plus tard et nous étions à bord de l’avion. En attendant mon tour de sauter, mon cœur battait plus fort que jamais auparavant, mais j’étais rassurée, j’avais un parachute Kari Traa. 

Le point de vue une fois dans les airs est absolument incroyable. Une fois en chute libre, la sensation est indescriptible. Je ne pouvais contenir mon large sourire, ce qui m’a également valu un nettoyage de dents gratuit.

Pour terminer la journée sur une notre plus «calme», nous sommes allés faire du rafting en eaux vives sur la rivière Stranda. Après une chute dans les airs, la sensation de l’eau sur la peau offrait un contraste intéressant. L’eau était turquoise, le soleil brillait et nous descendions de spectaculaires rapides.

En une journée, j’ai eu une dose d’adrénaline probablement équivalente à celle de mon année dernière au complet. Nous nous sentions bien, et surtout fatigués après avoir consommé toutes nos réserves d’énergie. Pour souligner notre dernière soirée, un membre de la famille de Kari Traa nous a conviés à un BBQ extérieur. Une belle soirée à bien manger en bonne compagnie. C’était la meilleure façon de conclure ce voyage inoubliable.

Faire l’expérience d’un court séjour dans la vie de Kari Traa a été une aventure des plus incroyables. Cela m’a également permis de comprendre que sa marque incarne véritablement ce qu’elle est en tant que personne. À l’image de ses vêtements, Kari est toujours souriante, elle possède un grand cœur et elle amène de la joie partout où elle passe. Elle puise son inspiration des gens qui l’entoure, des traditions scandinaves et de ce la nature norvégienne a à offrir. Son énergie naturelle et son authenticité se remarquent définitivement dans ses collections.

Nul doute que la marque porte son nom, il n’y a pas de meilleure façon d’exprimer ce qu’elle est.

Magasinez Kari Traa

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *