Manteau Ovik Lite de Fjällräven au banc d’essai

Rédigé par : Étienne Roy-Martel

Fjällräven. Manteau Ovik Lite de Fjällräven au banc d’essai

La compagnie suédoise Fjällräven, qui a remis le coton ciré sur la map, continue d’élargir sa gamme de vêtements. On connaissait le gros manteau d’hiver en duvet Ovik. Voici maintenant le Ovik Lite, sa version mi-saison.

Notre revue de ce produit
7.8 / 10

Les points forts :

Style classique et épuré

Résistance au vent du poly-coton

Durabilité du revêtement en poly-coton

Les aspects à noter :

Un peu lourd pour un « lite »

Fermeture éclaire rigide à l’avant

Le Ovik Lite est plutôt lourd pour un manteau léger, vu son revêtement de poly-coton. Par contre, celui-ci a la grande qualité d’être ultra-durable et résistant à l’abrasion à laquelle nous exposons nos vêtements au quotidien. En plus, le poly-coton G1000, semblable au revêtement de la collection Arctic Program de Canada Goose, reste souple par temps froid. fjallraven-ovik-lite Le style du Ovik Lite est classique, sobre et passe-partout. La coupe est sans fausse note et juste assez ajustée. Son design est fonctionnel et pratique. Par exemple, le système d’ajustement des manchons avec ses boutons pression est très efficace. Seul bémol, la fermeture éclair principale est assez rigide quand vient le temps de se pencher. fjallraven-ovik-lite fjallraven-ovik-lite Fjällräven suggère qu’on pourrait cirer avec sa cire du Groenland, afin de l’imperméabiliser. Je trouve cette suggestion superflue parce que les risques que vous portiez ce manteau sous la pluie sont minces. Le tissu en poly-coton est déjà assez résistant au vent. Cirer ce manteau diminuera sa respirabilité, qui n’est déjà pas sa plus grande qualité. fjallraven-ovik-lite

Laisser un commentaire

Votre adresse de courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *