Comment s’habiller pour faire du ski de fond

Rédigé par : Camille Domon

Arc’teryx, Icebreaker, Norrona, Patagonia, Ski & snowboard. Comment s’habiller pour faire du ski de fond

S’habiller pour le ski de fond est un art qui peut sembler complexe, mais qui aura une grande influence sur votre appréciation personnelle de l’expérience. Que vous chaussiez vos skis pour vous déplacer sur les terrains enneigés ou par pur plaisir hivernal, une chose est certaine : c’est une activité qui requiert beaucoup d’efforts cardiovasculaires. Nul besoin de remonte-siège ou de motoneiges pour atteindre votre destination initiale, c’est votre corps qui fera tout le travail et malgré les températures basses, il produira énormément de chaleur.

Pour vous, il est donc nécessaire d’être vêtu adéquatement afin d’éviter d’avoir froid et de risquer l’hypothermie. Le secret pour une sortie de ski de fond agréable? Une bonne superposition des couches et surtout, éviter les vêtements qui enfermeront la sueur contre la peau.

Superposer les couches : couche de base, intermédiaire ou externe

L’hiver, on a tendance à vouloir se vêtir des manteaux et accessoires les plus chauds et isolants. Pourtant, le ski de fond requiert une technique bien différente. Oubliez les habits de neige et les gants chauffants : un bon système de couches est la clé pour régulariser votre température corporelle durant votre excursion en ski. L’idée est simple : il s’agit simplement d’ajouter ou de retirer une épaisseur de vêtements afin d’atteindre le niveau de confort souhaité.

Surtout, ne vous contentez pas de revêtir deux couches épaisses. Alternez plutôt plusieurs couches de vêtements minces et confortables. L’air entre les épaisseurs permet d’emprisonner votre chaleur corporelle, donc plus de couches vous porterez, plus vous serez au chaud.

Couche de base

Icebreaker

Chandail Oasis 

Magasiner

Patagonia

Chandail Capilene Thermal Weight

Magasiner

Première étape de vêtement, c’est la couche qui sera en contacte directe avec votre peau. Il s’agit ainsi d’un élément important afin de contrôler l’humidité de votre corps lorsque vous commencerez à transpirer sous l’effort. De ce fait, il est conseillé de choisir un vêtement fait de laine de mérinos, par exemple le chandail Oasis pour femme d’Icebreaker ou le Capilene Thermal Weight pour homme de Patagonia. Évitez par-dessus tout d’utiliser des vêtements de coton comme couche de base parce que le tissu évacue très mal l’humidité; une fois mouillé, le coton reste froid et humide très longtemps.

Magasiner les couches de base

Couche intermédiaire

Norrona

Falketing warm1

Magasiner

Arc’teryx

Atom SL

Magasiner

La couche intermédiaire fait office d’isolant et emprisonne votre chaleur corporelle. Des manteaux isolés comme l’Atom SL aux vêtements en laine polaire comme le Falketing warm1 de Norrona, de nombreux vêtements peuvent être utilisés pour cette étape. Encore une fois, il est recommandé d’opter pour des coupes plus ajustées. Une fois votre couche de base et votre couche intermédiaire enfilées, assurez-vous  simplement que votre mobilité n’est pas obstruée. 

Couche externe

Mountain Hardwear

Manteau Finder

Magasiner

Arc’teryx

Beta AR

Magasiner

Il s’agit de la couche finale, celle qui vous gardera protégé contre les éléments. En cas de tempête de neige, de pluie ou de vents forts, elle est cruciale pour maintenir l’efficacité des couches du dessous. Ainsi, choisissez de préférence un manteau qui soit imperméable, mais surtout respirant afin de ne pas emprisonner l’humidité corporelle. Des modèles comme le Beta AR d’Arc’teryx ou le Finder de Mountain Hardwear vous permettront de rester au sec sous les averses, et ce, même lorsque vous soumettrez votre corps à un effort soutenu. De nombreux manteaux techniques possèdent en outre des ouvertures sous les bras ou des poches en filet afin d’accroître encore davantage leur respirabilité. 

Vous devriez toujours tenter d’avoir un ou deux vêtements additionnels rangés dans votre sac, prêts à être enfilés au besoin. Pensez légèreté, confort et mobilité. Malgré la chaleur que procurera une superposition de vêtements épais et rigides, cet assemblage finira forcément par gêner vos mouvements et nuire à votre bien-être général. 

Tel que mentionné précédemment, les pantalons et manteaux de neige traditionnels sont superflus en ski de fond, car ils possèdent une capacité thermique non adaptée à l’exercice physique. Pour couvrir vos jambes, si les températures sont clémentes, vous pouvez vous contenter d’une seule couche de base. S’il fait plus frais et que le temps est mauvais, mieux vaut se vêtir de collants ou de leggings isolés, jumelés à une paire de pantalons légers et imperméables. 

* Pour en savoir plus sur la façon de bien choisir les couches à superposer pour une activité de plein air hivernal, consulter notre guide à ce sujet

habiller pour faire du ski de fond

Des accessoires pour vous garder au chaud

Une bonne partie de la chaleur corporelle est d’abord perdue par votre tête, vos mains et vos pieds. Il est donc crucial de protéger adéquatement ces extrémités avant de vous lancer dans une séance de ski de fond.

Tête et oreilles

Arc’teryx

Tuque Rho LTW

Magasiner

Ciele

Casquette FASTCap

Magasiner

Quand le temps est doux, une casquette à visière comme la FASTCap de Ciele fera parfaitement l’affaire. Si le vent se lève et que le mercure descend, il vaut mieux choisir un chapeau couvrant les oreilles comme la tuque Rho LTW d’Arc’teryx, ou un simple bandeau.

Magasiner tuques & chapeaux

Extrémités

The North Face

Gants Etip

Magasiner

Smartwool

PhD® Ski Light Femme

Magasiner

Icebreaker

Chausettes Skiers+ Lite

Magasiner

Le système de la superposition des couches ne s’applique pas qu’à vos épaules, mais bien à chaque partie de votre corps. 

Ainsi, nul besoin de vous dire à quel point il est important de porter des gants durant vos séances de ski de fond. Si le temps est particulièrement glacial et que vous avez peur d’avoir froid aux doigts, par contre, n’hésitez pas à vous procurer une paire de sous-gants à enfiler à l’intérieur de vos mitaines.

Gardez par ailleurs vos pieds et vos orteils bien au chaud dans des chaussettes conçues pour le ski et les activités hivernales. Le choix est vaste, mais votre meilleure option reste encore la laine de mérinos à cause de ses capacités pour évacuer l’humidité et supprimer les odeurs. Puisque le ski de fond est une activité intense qui vous fera beaucoup transpirer, il est avisé de combiner vos chaussettes à des sous-bas. Celui-ci absorbera une grande partie de l’humidité, laissant votre pied bien au sec. Pour les températures plus fraîches, il est possible d’enfiler une chaussette en laine additionnelle, mais attention à ce que vos pieds ne soient pas trop à l’étroit dans vos bottes.

Restez protégé des éléments

Le ciel hivernal n’est peut-être pas le plus brillant, mais cela ne signifie pas pour autant que vous devriez sortir sans protection. 

Si vous avez décidé de profiter d’une journée ensoleillée pour sortir vos skis de fond et de partir en promenade, n’oubliez pas d’appliquer de la crème solaire sur votre visage, même en plein hiver. Les rayons qui se reflètent sur la neige immaculée peuvent facilement vous causer de jolis coups de soleil si vous êtes imprudent!

J’essaie également de toujours avoir un baume à lèvres dans la poche de mon manteau quand je sors à l’extérieur en hiver. Le froid a tendance à assécher les lèvres jusqu’à les faire gercer, ce qui est particulièrement douloureux. Certains baumes à lèvres sont équipés d’une protection solaire en bonus, et même parfois d’une touche d’Aloès! Rien de mieux pour entamer une journée de ski le sourire aux lèvres.  

Durant les journées particulièrement ensoleillées, il peut être utile de porter une paire de lunettes de soleil afin de ne pas être ébloui par la neige environnante. En plus d’éviter à vos yeux de se fatiguer, elles feront office de protection contre le vent et les flocons. N’oubliez simplement pas de les maintenir bien en place à l’air d’un cordon afin de ne pas les perdre durant vos excursions en ski.

 

 

Il y a 4 commentaires sur cet article intitulé “Comment s’habiller pour faire du ski de fond”.

  1. bonjour ,
    Merci pour ces conseils en particulier sur les différentes couches ! Dans quelles catégories mettez vous les maillots thermolactil de Damart ? conton enfermant ou perspirant ?Merci d’avance de votre réponse .
    Cordialement
    N.Lemercier-Gérard

    1. Bonjour,

      Nous ne tenons pas cette marque, je ne suis donc pas la meilleure personne pour vous conseiller à ce sujet. Par contre, il est fortement déconseillé de porter du coton lors d’activité physique intensive, car il évacue très mal l’humidité et restera froid longtemps. Je favoriserais définitivement le mérinos ou les fibres synthétiques.

  2. Bonjour
    Nous sommes concepteurs d’une application destinée uniquement aux stations de ski. Pour les professionnelles comme pour les amateurs de ski. Nous souhaitons vous présenter notre produit en espérant trouver des intérêts communs et pour une éventuelle collaboration. Pourriez-vous nous communiquer vos contacts (email, téléphone, nom de la personne chargée, …) pour vous envoyer une information plus complète.
    Merci d’avance.
    Eugene B.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *