Tout le monde a besoin de s’échapper de la ville de temps en temps. Être loin des voitures, du monde, du bruit ça vous change même si ce n’est que pour quelques heures. Alors quand l’invitation d’Arc’teryx pour un voyage de ski dans les environs de Whistler est arrivée, j’ai bondi sur l’occasion.

Juste après avoir atterri nous sommes allés visiter leur usine basée à Vancouver d’où sort une grande partie de la production Arc’teryx. L’organisation des lieux est impressionnante et à la fine pointe. En parlant avec de nombreux ingénieurs et designers je comprends que leur enthousiasme sans limite est le moteur qui les pousse dans leur quête de la perfection.

altitude-blog-cottage-ski-equipment-picture-5

Un bon exemple est leur nouvelle paire de bottes de ski de randonnée et leur sac avec un coussin gonflable pour les avalanches.

Les bottes Procline sont légères et rigides mais ce qui les différencie c’est leur flexibilité latérale. Avec un design révolutionnaire, ce sont les premières bottes qui proposent une telle flexibilité de tous les côtés. Cela facilite grandement les montées sur des flans escarpés. J’étais très excité à l’idée de les essayer lors de notre exploration de Whistler.

altitude-blog-winter-expedition-picture-10

Le sac à dos Voltaire, quant à lui, augmente vos chances de survie en cas d’avalanche. Au lieu des traditionnelles cartouches, c’est un ventilateur qui gonfle le coussin, il est donc réutilisable et on peut le ranger facilement. Le tout est sécurisé dans un sac à dos hautement imperméable grâce à la construction Arc’teryx AC 2 ™.

altitude-blog-winter-expedition-picture-12 altitude-blog-winter-expedition-picture-5

Comme lors de tout bon voyage entre amis, nos liens se resserrent pendant la préparation du matériel la veille de notre grande aventure. Autour de quelques bières on règle nos fixations, on s’assure que nos bottes sont bien ajustées et on partage nos réserves de barres énergétiques. C’est convivial, instructif et amusant. Le travail nous a réunis, mais il est loin derrière nous lors de nos discussions endiablées à propos des deux prochains jours.

altitude-blog-winter-expedition-picture-11 altitude-blog-cottage-ski-equipment-picture-1

Au petit matin on découvre les montagnes qui percent l’épaisse et basse couverture nuageuse. Entouré d’excellents skieurs, mon estomac commence à se serrer quand je réalise la hauteur des pics que nous avons prévu gravir à peaux de phoques. On enchaîne les remontées mécaniques et le brouillard s’épaissit de plus en plus, si bien que l’on finit avalé par cette masse grise. Je sentais la déception des gars de la côte Ouest, mais de mon côté j’ai trouvé du réconfort dans cette épaisse couche nuageuse ; nous sommes des Dieux au Valhalla, grimpant vers l’inconnu.

altitude-blog-winter-expedition-picture-4 altitude-blog-winter-expedition-picture-1

Les conditions ne sont pas idéales, mais ayant skié dans l’Est toute ma vie j’ai un sourire en coin quand le guide nous met en garde par rapport à la « glace ». Pendant notre ascension vers les crêtes, la neige nous fouette le visage. Je ne pense pas aux bottes Arc’teryx une seule seconde ; ça prouve leur confort, leur performance et la pertinence de leur design. Comme si c’était prévu, nous passons la matinée à enchaîner les pentes escarpées et on apprécie leur flexibilité. Nous grimpons en silence, savourant le calme et la beauté de cet endroit inaccessible.

altitude-blog-winter-expedition-picture-9 altitude-blog-winter-expedition-picture-8

Les nuages s’élèvent progressivement et un nouveau décor se révèle à chaque virage. Nous grimpons des cols puis descendons dans des bols sans jamais croiser âmes qui vivent. On en profite pour tester le coussin gonflant du sac Voltaire. En une seconde le ballon se gonfle au-dessus de ma tête et il reste gonflé grâce au moteur qui envoie de l’air régulièrement. C’est un accessoire que j’espère ne jamais avoir à utiliser, mais il est définitivement nécessaire dès que l’on franchit les limites du domaine skiable balisé.

altitude-blog-cottage-ski-equipment-picture-2

Pour clôturer ces deux belles journées, on se retrouve tous à un pub. Tout le monde est ravi de son expérience. Je ne sais pas ce qui nous a le plus rapproché : skier, travailler ensemble, ou encore tester en avant-première des produits innovants. Une chose est sûre : nous serions tous prêts à recommencer sur-le- champ.

arcteryx-mark-entervue-feature2

Nos journées furent remplies de sueurs, de virages et de sandwichs écrasés : la recette pour un voyage inoubliable. Whistler Blackcomb est -mes amis m’avaient prévenu avant mon départ- un paradis pour tous les skieurs. C’est l’environnement quotidien d’Arc’teryx, leur cour arrière et leur terrain de jeu de prédilection pour éprouver leurs produits. Dans l’avion sur le chemin de retour je réalise que la vision d’Arc’teryx, leur façon de concevoir les choses et de toujours vouloir sortir des sentiers battus leur vient directement de cet environnement. Tester et créer des produits dans les montagnes de la côte Ouest toute l’année est le fondement de leur idéologie. Sans cet environnement naturel ils ne seraient pas chef de file sur le marché du vêtement et de l’équipement technique.

altitude-blog-cottage-ski-equipment-picture-4

Etiquettes

A propos de l'auteur

Mark Altitude

Mark Altitude

Facebook

I like playing outside and writing, but need to learn how to punctuate better; My hope is that something here will get you into the outdoors and experiencing the smells, the views, and everything else I love about nature.