Pour vous simplifier la vie, nous avons mis en place un petit guide comparatif des deux gammes les plus populaires de la célèbre Arc’teryx: Alpha et Beta. Puisque chacune de ces gammes offrent plusieurs modèles, cet article se concentrera principalement sur les modèles les plus populaires, respectivement les modèles SV et AR. 

TL;DR: Pour son incroyable solidité, sa résistance à toute épreuve et sa durabilité, c’est la gamme Alpha qui remporte la palme, et on aime particulièrement le manteau SV. Ceci dit, la gamme Beta offre des modèles plus polyvalents et plus légers. Une option plus intéressante pour tous ceux à la recherche d’un manteau pouvant être porté sous plusieurs conditions, à un prix plus abordable. Dans ce cas, c’est le Beta AR qui surpasse tous les autres.

Tout est dans le nom

Arc’teryx utilise un système particulièrement brillant pour nommer et identifier la plupart de ses produits. Cette pratique, lorsque comprise, permet aux consommateurs de voir directement l’utilité d’un manteau et ce pour quoi il est conçu. 

Ainsi, la mention SV indique que le manteau est conçu pour la temps sévère – Severe Weather, en anglais. Les modèles avec cette mention sont faits avec les matériaux les plus innovateurs et les plus durables d’Arc’teryx, qui peuvent résister aux pires conditions. Quant à elle, la mention AR signifie toute l’année, en anglais All Round. On parle ici d’un manteau de haute performance et doté d’une excellente résistance aux intempéries, mais on met plutôt l’accent sur la polyvalence. C’est un modèle conçu pour une grande variété d’activités. 

Une revue de la gamme Alpha

Selon le système d’appellation des produits Arc’teryx, la gamme Alpha est conçue pour toutes les activités alpines et l’escalade. Vous pouvez ainsi vous attendre à un haut niveau de performance et à des modèles qui résisteront sans problème aux environnements les plus difficiles. Bien sûr, une telle performance vient avec un prix plus élevé. Comparons rapidement les modèles SV et AR de la gamme Alpha.

Alpha SV

Véritable emblème de la marque, le SV existe depuis plus de vingt ans. Il s’agit de la coquille ultime conçue par Arc’teryx, reconnue dans le monde du plein air pour sa durabilité et sa résistance aux éléments. Son design respirant et ultraléger en fait un choix intéressant pour les grimpeurs et les alpinistes. Son poids plume, tout juste en haut d’une livre, le rend encore plus polyvalent. 

Prix: 0.00$

Product Type

ALPHA AR

Tout comme le SV, le AR est axé sur les activités plus intenses comme l’escalade et l’alpinisme. La grande différence entre les deux se situe plutôt au niveau du nombre de poches et de la durabilité du tissu extérieur. Celui du AR résiste un peu moins bien, à la longue, à l’usure et à l’abrasion, et il possède moins de poches. Néanmoins, l’avantage principal du nombre inférieur de poche et du tissu moins résistant se trouve dans la légèreté exceptionnelle du AR. À seulement 400g, le AR est 90g plus léger que le déjà surprenant SV. 

Prix: 0.00$

Product Type

Une revue de la gamme Beta

La gamme Beta est conçue pour offrir un maximum de polyvalence dans plusieurs types d’activités. Ainsi, on parle ici plus d’un manteau que vous pouvez utiliser en montagne et dans la vie de tous les jours. Comme la gamme Alpha, vous y retrouverez une excellente résistance aux éléments, bien qu’un peu moins efficace que la gamme Alpha. 

BETA SV

Le Beta SV se situe quelque part entre le Alpha SV et le Alpha AR en matière de durabilité, de respirabilité et de résistance aux intempéries. Il est suffisamment polyvalent pour être utilisé pour plusieurs activités, tout en étant suffisamment solide pour l’escalade ou l’alpinisme. Il pèse 1,1 livres.

Prix: 0.00$

Product Type

BETA AR

Celui-ci est similaire au manteau Alpha AR, mais ses différences se situent surtout dans les spécifications du capuchon. Des quatre manteaux comparés ici, celui-ci est le seul à être doté d’un capuchon DropHood au lieu d’un StormHood (on vous parle des détails plus bas). À seulement 485g, il s’agit de notre option la plus légère, la plus abordable et la plus polyvalente parmi toutes celles-ci. Le Beta AR est un favori des amateurs de plein air depuis son lancement en 2000. 

Prix: 0.00$

Product Type

Une comparaison des gammes Alpha et Beta

Regardons en détails les 7 caractéristiques principales.

Résistance aux intempéries

Les manteaux Alpha SV, Alpha AR et Beta SV sont conçus à partir de tissu simple, tandis que le Beta AR est fait d’un tissu anti-déchirure, en anglais ripstop. Les deux ont leurs avantages. Les premiers sont plus souples, et permettent de mieux repousser l’eau qui ne fait que ruisseler sur la coquille. Le second est plus durable et empêche les déchirures liées à l’usure. 

En plus d’une coquille faite de GORE-TEX Pro 3 couches, les quatre modèles sont traités avec un fini déperlant. Les Alpha SV, Beta SV et Beta AR sont traités avec un enduit DWR, tandis que le Alpha AR est traité de la finition d’Arc’teryx, le traitement Nu Water Repellement. 

Respirabilité

Les quatre modèles sont munis d’une coquille GORE-TEX Pro, une alternative intéressante et plus respirante que le GORE-TEX classique.

Le manteau Alpha SV est muni d’une coquille hautement respirante faite de nylon 100D ainsi que d’un revers imperméable en GORE-TEX Pro. Le Alpha AR est également doté d’un revers GORE-TEX Pro 3 couches, mais sa coquille extérieure en nylon 40D est un peu moins robuste. Ses zones stratégiques sont renforcées en nylon 80D. Ainsi, le AR est un peu plus léger et plus respirant que le SV, mais moins durable et un peu moins résistant aux intempéries.  

Le Beta SV se situe quelque chose entre le Alpha SV et le Alpha AR avec sa conception N80p-X 3 couches GORE-TEX Pro et son tissu 80D. De son côté le Beta AR est fait principalement avec une coquille N40r-X GORE-TEX Pro 3 couches et un tissu 40D, sauf aux zones stratégiques où le tissu est de 80 deniers.

Coupe

Arc’teryx utilise un design 3D pour créer ses manteaux souples, parfaitement ergonomiques et articulés, qui offrent une pleine liberté de mouvement aux adeptes de plein air. Vous ne vous sentirez jamais à l’étroit ou limité dans vos mouvements lors de vos activités. 

Même si les quatre modèles sont considérés comme ayant une coupe dites standard, la série Beta est un peu plus ample, ce qui en fait une meilleure option pour le système multicouche. Les manteaux arrivent à la taille et sont munis de poignets à Velcro. Un cordon de serrage à l’ourlet, au col et au capuchon permettent de le serrer. 

Capuchon


Le Alpha SV, le Alpha AR et le Beta SV sont tous dotés d’un capuchon StormHood, tandis que le Beta AR est muni d’un DropHood. Les deux types sont compatibles avec un casque et sont munis d’ajustements au col et derrière le capuchon. La seule véritable différence entre les deux se trouve au niveau du col: le col du DropHood est un court que celui du StormHood.

Le col haut du capuchon StormHood offre donc une meilleure protection contre la météo difficile, mais le DropHood est un peu plus confortable s’il est porté seul. Il faut quand même prendre en considération que, en raison de sa coupe un peu plus ajustée, la plupart des couches intermédiaires ne s’enfileront pas bien sous un manteau avec capuchon DropHood.

Poches

Différenciez un manteau Alpha d’un manteau Beta est facile. Il suffit de jeter un oeil aux poches. Le manteau Alpha est doté de poches centrales, tandis que le Beta possède des poches placées le long des côtes. 

Le Alpha AR et le Beta AR sont tous les deux munis de trois poches: deux poches spacieuses à l’extérieur, ainsi qu’une poche de sécurité à l’intérieur. Le Alpha SV et le Beta SV sont dotés des mêmes poches, et on y retrouve une poche supplémentaire en mailles à l’intérieur ainsi qu’une poche zippée sur le bras gauche. 

Si vous êtes du genre à transporter beaucoup d’effets personnels, privilégiez les Alpha et Beta SV, qui offrent plus de rangement que les modèles AR. 

Fermetures éclairs

Toutes les fermetures éclair des manteaux Alpha et Beta sont WaterTight et RainShield (imperméables et résistantes aux pluies torrentielles. Ces technologies s’appliquent à toutes les fermetures éclair, incluant celles des poches et celles sous les bras. Ces dernières, communes à tous les modèles, sont essentielles à la circulation de l’air. 

Prix

Le manteau Alpha SV est le plus cher du lot, avec un prix de détail de 900$. Ensuite vient le Beta SV, qui culmine à 800$. Le Alpha AR se détaille à 750$, tandis que le Beta AR vaut 700$. 

Puisque Arc’teryx introduit une nouvelle version de ses manteaux tous les ans, vous pouvez assez facilement trouver les éditions de l’année précédente à un prix rabais. Par exemple, vous trouverez les éditions des années passées des manteaux Arc’teryx à d’excellents rabais sur La Dernière Chasse. 

Les fonctionnalités qui valent le détour

Poche poitrine: Les poches poitrine de la gamme Alpha sont situées un peu plus haut et plus près que celles du Beta. Cette fonctionnalité, conçue en pensant aux grimpeurs, leur permet d’accéder au contenu de leurs poches même en portant un harnais. C’est aussi utile pour les aventuriers et randonneurs avec une ceinture à la taille. 

Ourlet arrière plus long: Même si les quatre modèles arrivent aux hanches, il y a quelques variations dans la longueur. Les manteaux Alpha SV, Alpha AR et Beta SV sont longs de 30,75 po (78 cm), tandis que le Beta AR est un pouce plus court à 29,7 po (75,5 cm).

Ceci dit, ces mesures sont prises au centre arrière du manteau, là où le manteau est le plus long. En effet, tous les manteaux sont munis d’un ourlet arrière plus long que le reste du manteau (environ d’un pouce), afin de couvrir les fesses et d’éviter les courants d’air à l’intérieur du manteau. 

Cordons de serrage Cohaesive: Un ourlet ajustable au moyen d’un cordon de serrage est essentiel afin d’éliminer les courants d’air et de repousser le froid. Le problème, c’est que les cordons de serrage sur plusieurs manteaux ont tendance à se désserrer au fil du temps, ce qui les rend inutilisables. 

Ce n’est heureusement pas le cas avec les gammes Alpha et Beta. Leurs cordons de serrage Cohaesive brevetés permettent un ajustement absolument parfait. 

FAQ des manteaux Arc'teryx

Les manteaux Arc'teryx sont-ils imperméables?

Dès 1995, Arc’teryx a commencé à travaillé étroitement avec GORE-TEX afin d’intégrer les technologies imperméables à ses manteaux. De ce partenariat a ressorti certains les manteaux les plus imperméables, coupe-vent et respirants de l’industrie du plein air. 

Tous les manteaux Arc’teryx sont imperméables, à différents degrés. Selon l’activité que vous pensez pratiquer, vous savez si vous avez besoin d’un manteau un peu plus respirant et donc un peu moins résistant à l’eau (comme le Beta SL Hybrid, un excellent manteau de course). De plus, sachez que la plupart des manteaux Arc’teryx sont traités avec un fini déperlant.

Le manteau Alpha Sv en vaut-il la peine?

Le manteau Alpha SV n’est pas pour tout le monde. Il s’agit probablement du meilleur manteau d’alpinisme sur le marché, un véritable chef-d’oeuvre de la marque, constamment amélioré depuis 1998. Encore aujourd’hui, c’est l’un des meilleurs manteaux imperméables et respirants sur le marché. 

En moyenne, le Alpha SV prend jusqu’à deux fois plus long à fabriquer qu’un manteau comparable sur le marché. Voilà pourquoi le prix est aussi élevé. Si vos aventures vous mènent hors des sentiers battus et que vous avez besoin de la crème de la crème, vous reconnaîtrez la valeur immense de cet ultime favori. 

Le verdict: Alpha ou Beta?

En matière de matériaux, de performance et de côté pratique, la gamme Alpha est notre grand gagnant, surtout le célèbre Alpha SV. En fait, c’est exactement ce qu’Arc’teryx avait en tête. Le Beta se voulait une option plus polyvalente, adaptée à plusieurs budgets, et tout aussi performante. 

Au final, par contre, ce qui compte vraiment n’est pas laquelle des gammes est la plus performante, mais laquelle correspond à vos besoins à vous. Peu importe pour laquelle vous optez, vous ne serez pas déçu. Un manteau Arc’terys vous suivra lors de vos aventures les plus rocambolesques, en montagne comme dans les bois. 

Récapitulons les caractéristiques principales:

  • Alpha SV: Trônant au sommet du panthéon d’Arc’teryx, il est conçu pour les plus aventuriers et les sérieux adeptes du plein air. Ou pour tous ceux qui ne font aucun compromis sur la qualité de leurs vêtements. 
  • Alpha AR: Une version un peu plus légère et moins résistante que le SV, le Alpha AR s’utilise pour les mêmes activités (escalade, alpinisme). Il est plus compact, mais ne résistera pas aussi bien aux températures extrêmes. 
  • Beta SV: Idéal pour une grande variétés de sports et d’activités, celui-ci convient moins à l’escalade en raison de sa résistance réduite à l’abrasion. Il s’agit toutefois de la coquille parfaite pour le ski, la planche à neige ou la randonnée. 
  • Beta AR: C’est assurément le plus polyvalent de sa catégorie. Pour un manteau de qualité à utiliser tous les jours, en ville comme sur les sentiers, ne cherchez pas plus loin que le Beta AR.