Ce n’est un secret pour personne que l’industrie du textile produit chaque année une quantité stupéfiante de déchets. La mode éphémère et les résidus de tissu issus de la production expliquent pourquoi ce secteur de l’industrie contribue à environ 10% de la pollution annuelle totale. Les marques de plein air, dont le modèle économique repose sur la façon de produire des vêtements qui vont amènent du sentier au sommet, commencent heureusement à remettre certaines idées en question. Comment concilier leur amour du plein air et la nécessité de concevoir des produits qui permettent d’en profiter? À cette question, Patagonia offre une réponse tournée vers l’avenir. 


Le mouvement Buy Less, Demand More (Achetez moins, demandez de meilleures pratiques) est la promesse de Patagonia de protéger cette nature que nous aimons tous. Patagonia ouvre la voie à un futur plus responsable en s’attaquant à toutes les étapes de sa façon de faire des affaires. On y cible par exemple la production, la durée de vie des produits, et même les déchets post-consommation. L’idée de Patagonia est de donner la priorité à la protection de la nature, et de permettre aux générations futures d’en profiter.

Production

Patagonia s’est donné comme objectif de n’utiliser que des matériaux réutilisables ou recyclés dans toute sa gamme de produits. À l’heure actuelle, 64% des matériaux utilisés sont recyclés, ce qui correspond à 68% de toute la ligne. Cette façon de faire les choses a mené à: 

  • 80% moins d’émission de CO2 grâce à l’utilisation de coton recyclé pré-consommation
  • Une meilleure gestion des sols de la steppe mongole grâce à l’utilisation de cachemire recyclé
  • L’utilisation de caoutchouc naturel certifié FSC®, qui réduit la dépendance mondiale au pétrole 
  • Une meilleure qualité des sols destinés à une agriculture durable grâce à l’utilisation de chanvre, qui remplace le pétrole et autres fertilisants synthétiques

En achetant un produit Patagonia, vous encouragez une entreprise qui place la santé de la planète et des travailleurs avant les affaires. Opter pour un manteau, un pull ou même un sac provenant de la gamme écoresponsable de Patagonia vous permet de réduire votre empreinte carbone et celle de votre famille. Même les grands favoris comme le célèbre Better Sweater sont maintenant fabriqués avec des matériaux recyclés.

Durée de vie des produits

La vision responsable de Patagonia se traduit par son engagement à fabriquer des produits qui durent toute une vie. Non seulement cet engagement réduit-il l’empreinte carbone de chacun des produits, mais il permet en plus de s’assurer que moins de produits ne finissent leur vie dans les dépotoirs.

Tous les modèles de Patagonia sont couverts par la garantie Ironclad de la société, qui assure la performance et la satisfaction de ceux-ci. Patagonia promet de réparer ou de remplacer gratuitement un produit qui n’offre pas une entière satisfaction. Le principe est similaire pour les dommages liés à l’usure, et Patagonia répare tous les produits qui ne sont pas imperméables. Ce programme n’a d’ailleurs rien de marginal; 56 000 produits ont en effet été réparés l’année dernière seulement. Preuve que Patagonia prend ses responsabilités très au sérieux.

Post Consumption

Patagonia reconnaît que son engagement envers un futur plus vert ne se limite pas à produire des vêtements de façon durable. Il faut aller voir plus loin. Son initiative Worn Wear offre l’option d’échanger vos vêtements et d’acheter des vêtements usagés en bonne condition. Donner une nouvelle vie à nos vêtements est la meilleure façon de limiter l’impact de l’industrie sur l’environnement, meilleure encore que le recyclage, puisque l’on ne fabrique rien de nouveau. Le programme Worn Wear de Patagonia a ainsi permis de réduire la quantité sidérante 11,2 millions de tonnes de textile qui finissent dans les dépotoirs chaque année.   

Intéressé à vous joindre au mouvement? Prenez part à l’initiative Protect 30 by 30 de Patagonia. Ce projet, en partenariat avec plusieurs organisations, se consacre à la lutte contre la disparition massive des espèces et contre les changements climatiques. Ambitieux, l’objectif est de protéger 30% des terres et des eaux de la planète d’ici 2030