Partir en camping de façon responsable, c’est facile. Il suffit de ramasser ses déchets et d’éteindre le feu avant de partir. C’est tout? Les campeurs avertis savent qu’il y a bien plus que ça. Le mouvement Leave No Trace (en français Sans Trace) comporte sept principes faciles à mettre en pratique, qui vous permettront de camper sans laisser de trace et de profiter du plein air de manière responsable.

Comment partir en camping de façon responsable?

Planifiez votre excursion

Le camping devrait vous apporter calme et sérénité. Ce n’est cependant pas une raison pour partir à l’aveuglette et improviser une fois sur le terrain. Le premier principe du mouvement Sans Trace est justement de bien planifier votre sortie. Un manque de préparation vous conduira à prendre de mauvaises décisions, qui auront un impact négatif sur votre environnement. Emportez uniquement ce dont vous avez besoin, évitez la haute saison et sachez exactement quel genre d’environnement vous visiterez. Si possible, emportez une carte, et ne vous fiez pas uniquement à la technologie. 

Campez sur les sites désignés

Ce principe, qui s’applique au camping mais aussi à toutes les activités en pleine nature, implique de limiter vos activités aux aires conçues à cet effet. En randonnée, vous restez sur le sentier. En camping, vous installez votre tente sur les sites désignés. Si vous campez dans un parc national, cela signifie installer votre campement à l’endroit existant. 

Pour le camping dans l’arrière-pays et le camping sauvage, il existe certaines règles à suivre. Montez votre tente à environ 200 pieds du cours d’eau le plus proche, pour éviter que vos déchets ne s’y retrouvent. Si vous remarquez qu’un endroit commence à montrer des signes de dégradation, installez-vous ailleurs. Évitez la végétation, et restez sur les surfaces comme le gazon, le sable ou la terre battue.

Ramassez correctement vos déchets

Rapportez absolument tout ce que vous apportez, et laissez l’endroit encore plus propre que vous ne l’avez trouvé. Nourriture, plastique, contenant en carton, tout. Si vous êtes tenté de lancer vos restes de fruits dans les bois sous prétexte qu’ils sont biodégradables, sachez qu’une simple pelure de banane prend environ cinq semaines à se décomposer. 

Utilisez les toilettes et douches prévues à cet effet. S’il n’y en a pas, lavez-vous en utilisant du savon biodégradable, et faites-le toujours à bonne distance des cours d’eau (environ 200 pieds). Même chose pour le nettoyage de la vaisselle ou de vos vêtements. Finalement, on sait que ce n’est pas agréable, mais si vous devez aller aux toilettes en pleine nature, creusez un trou d’environ 15 cm pour enterrer vos besoins. Et rapportez votre papier toilette en quittant le site!

Laissez la nature tranquille

Respectez la nature, gardez vos distances avec la faune et n’endommagez pas la flore. C’est tentant de cueillir des fleurs et de nourrir les oiseaux, mais agir ainsi revient à négliger complètement les impacts de cette pratique sur notre environnement. 

Plusieurs espèces de plantes en danger, en voie de disparition ou simplement fragiles peuvent mettre des dizaines d’années à se régénérer. Laissez les fleurs, les champignons et même les pierres (plusieurs espèces d’insectes vivent en-dessous) là où vous les trouverez. Ne coupez pas d’arbres pour le feu, et ne construisez pas de structures avec ceux-ci.

Réduisez l’impact de votre feu de camp

Un grand classique du camping, le feu de camp est particulièrement destructeur s’il n’est pas contrôlé. Il ne s’agit pas simplement de ne pas brûler la forêt tout autour. Dans les parcs nationaux, ne faites un feu qu’à l’emplacement prévu à cet effet. Gardez-le aussi petit que possible afin de réduire les émissions de CO2 et ne ramassez pas de bois mort pour l’entretenir. Le bois mort est essentiel à la biodiversité. 

Privilégiez un réchaud pour votre cuisine, ainsi que des lanternes ou des lampes de poche pour l’éclairage. Et finalement, pourquoi ne pas oublier le feu et en profiter pour regarder les étoiles? Le ciel nocturne s’observe bien mieux sans lumière. 

Respectez la vie sauvage

Protégez la faune des alentours en gardant votre nourriture dans un endroit sécurisé. Nourrir les animaux sauvages a un impact direct sur leurs habitudes alimentaires, et nuit à la longue à leur capacité à trouver eux-mêmes leur nourriture. 

Observez la faune à bonne distance, et laissez-la en paix. Si vous campez avec votre chien, ne laissez pas celui-ci courir après les animaux. Gardez-le en laisse si possible. Vous verrez la logique là-dedans si votre chien décide de pourchasser un ours. 

Respectez les autres visiteurs

Tout le monde vient en camping pour profiter de la nature et du calme qu’elle apporte. Que vous campiez en parcs nationaux ou dans l’arrière-pays, évitez de parler trop fort et laissez les sons de la nature voler la vedette.  

Quelques essentiels du camping