Vous venez de vous offrir un vélo de montagne et vous brûlez d’envie de vous aventurer sur les sentiers. Génial. Mais avant de vous lancer, nous vous proposons quelques conseils qui vous aideront à profiter au maximum de votre séjour dans les bois. Notre guide sur l’équipement de vélo de montagne est adapté aux débutants et vous explique le nécessaire. Plongeons dans le vif du sujet !

  1. Casques
  2. Lunettes
  3. Vêtements
  4. Gants
  5. Sacs à dos et fanny packs
  6. Protections
  7. Bas et Souliers
  8.  FAQ

Casques de vélo de montagne

Si vous débutez en vélo de montagne, vous serez peut-être surpris d’apprendre qu’il existe au moins quatre types de casques de vélo de montagne.

Casque de cross-country

Les aérations larges constituent une caractéristique clé des casques de vélo de montagne de cross-country. En fait, beaucoup de gens confondent ce type de casque avec un casque de route. Bien qu’ils soient similaires, la différence en termes de poids et de durabilité est considérable. Alors que les casques de route sont faits pour être légers et souples, les casques de cross-country sont conçus pour supporter des impacts plus importants. De plus, ils sont équipés d’un système de rétention arrière pour assurer un ajustement précis.

Découvrez les différences entre les casques de vélos de route et les casques de vélos de montagne.

Casque d’enduro (trail)

Ces casques sont les plus courants. Ils sont dotés de panneaux arrières et latéraux étendus/renforcés, offrant une couverture 360°. Une visière avant sert de protection contre les potentiels branches et débris qui pourraient tomber, mais elle offre surtout une protection précieuse pour votre joli minois (elle sera la première chose à toucher le sol en cas de chute face première). Certains modèles sont même compatibles avec des lunettes de protection. Comme les casques de cross-country, ils comportent de multiples aérations et un système de rétention pour un ajustement optimal.

Casques de BMX/dirt jump

C’est exactement ce que vous pensez : un casque conçu pour les rampes de skatepark et les sauts en terre battue. Ce type de casque dispose de moins d’aérations et d’un extérieur très solide. À l’intérieur, une doublure en mousse amortira votre coco en cas de chute.

Casque intégral (full-face)

Pensez aux courses de descente et au descente de freeride.  En somme, tout ce qui peut mettre votre vie en péril par un simple faux pas. Ce type de casque offre une couverture complète de la tête et du visage. À l’intérieur, le polystyrène et la mousse EPP absorbent les impacts, tandis qu’une mentonnière protège votre visage.

Une autre caractéristique commune d’un casque intégral est la visière. C’est souvent le premier élément à amortir les chocs en cas de collision frontale.

Technologie MIPS 

Ces dernières années, une nouvelle technologie a fait son apparition et offre aux cyclistes un gain de sécurité important. Si les casques traditionnels absorbent bien les impacts directs, ceux-ci se produisent rarement en dehors des installations d'essai. En fait, la plupart des collisions surviennent à un certain angle, ce qui signifie qu'une force de rotation s'exerce sur votre cou et votre crâne.

Cette force outrepasse le rembourrage, de sorte que le choc est essentiellement absorbé par votre cerveau. La technologie MIPS (Multidirectional Impact Protection System) remédie à ce problème grâce au biomimétisme. Pour en comprendre les mécanismes, regardez cette vidéo. 

Lunettes de vélo de montagne

Rien à voir avec les lunettes inspirées par John Lennon que vous avez achetées dans une station-service l’été dernier. Les lunettes de vélo de montagne priorisent la fonction à la forme. Lorsque vous choisissez une paire de lunettes de vélo de montagne, optez pour un verre large, ce qui offre une protection maximale contre les débris projetés sur les sentiers.

En outre, des montures de bonne qualité devraient être légères, durables et résistantes aux rayures. En option, les verres interchangeables permettent d’accroître la polyvalence des lunettes en plein jour et dans des conditions de faible luminosité. Pensez aux fameuses lunettes de soleil Oakley Sutro. Lisez notre revue complète à leur sujet ici.

Vous voulez en savoir plus ? Découvrez nos meilleures lunettes de soleil pour cyclistes de 2021.

Vêtements pour le vélo de montagne

La première chose à considérer est la température extérieure. Bien que cela semble évident, beaucoup de gens oublient qu’un simple short avec votre t-shirt en coton préféré ne suffiront pas. Passons en revue les articles et accessoires essentiels dont vous devrez vous munir.

Essentiels  de MTB à l’année

Il y a un autre élément crucial à observer toute l’année qui mérite d’être mentionné : une doublure rembourrée. Les doublures améliorent votre confort et votre efficacité pendant que vous roulez. De plus, le tissu de chamois empêche les frottements le long de l’aine, tout en offrant une absorption supplémentaire des chocs sur les sentiers irréguliers.

Vélo de montagne en mode été

Pour les journées d’été caniculaires, remplacez votre tee-shirt en coton favori par un vêtement qui offre des performances plus techniques. Que vous penchiez pour le prix abordable des tissus en polyester ou pour le toucher authentique de la laine mérinos, vous aurez tout intérêt à opter pour un vêtement qui évacue la transpiration et vous garde au frais et au sec. 

Alors que les coureurs sur route préfèrent s’habiller comme des plongeurs pour bénéficier des qualités aérodynamiques de leurs tenues, c’est tout autre chose pour les adeptes du vélo de montagne. Vous serez plus à l’aise en portant des hauts fluides. Les coupes légèrement amples sont idéales, car elles favorisent la circulation de l’air sans générer trop de battements au vent. Si possible, choisissez des hauts qui offrent une protection FPS.

Une autre question à examiner est celle de la durabilité. La réponse est tout simplement d’opter pour des vêtements résistants à l’abrasion. 

Les pantalons sont parfaitement adéquats car ils offrent une plus grande protection contre les éclaboussures. Ils vous tiennent également au chaud lors des journées plus fraîches, ou encore lors des sorties en descente et sur les télésièges, quand vous prenez une pause de pédalage pour la montée.

Par temps chaud, un short long – qui dépasse le genou – est recommandé pour concilier ventilation et protection. Comme pour vos hauts, choisissez quelque chose de relativement ample, ce qui vous permettra aussi de revêtir votre doublure matelassée sans inconfort.

Découvrez nos choix pour les meilleurs shorts de vélo de montagne en 2021.

Saison de transition et superposition 

Il est temps de multiplier les couches ! Oui, la superposition est la meilleure façon d’affronter le froid. Si le soleil pointe le bout de son nez, vous pourrez vous débarrasser des épaisseurs superflues pour rester au frais. Associez cette combinaison à un imperméable à ourlet plongeant pour bloquer les projections sur la piste.

Les jours plus froids, un simple gilet de cyclisme fera l’affaire. Oui, « gilet » n’est qu’un mot sophistiqué pour désigner une veste. Ce vêtement léger et résistant aux intempéries est pratique lors des journées froides mais lumineuses. Il empêche votre centre de perdre de la chaleur corporelle sans vous faire sentir comme si vous étiez dans un four.

Gants de vélo de montagne

Contrairement aux gants d’hiver, les gants de vélo de montagne font plus que maintenir vos mains au chaud. En effet, la plupart des cyclistes avertis ne quittent pas la maison sans eux. 

Tout d’abord, les gants de vélo de montagne sont fabriqués à partir de matériaux (comme le cuir ou des fibres synthétiques) qui améliorent l’adhérence au guidon – ce que vous trouverez particulièrement pratique lorsque vous transpirez. Cela réduit aussi la formation d’ampoules douloureuses, qui résultent du frottement contre vos paumes. 

Certains gants de vélo de montagne sont également dotés d’un rembourrage en gel ou en mousse, qui absorbe l’impact généré par les terrains bosselés et le souffle du vent. Cette redistribution de force permet de réduire considérablement les irritations des mains et contribue même à prévenir le syndrome du canal carpien.

Les gants de vélo de montagne se déclinent en quatre styles : demi-doigts, trois doigts, doigts entiers ou pogies. Bien que les gants à demi-doigts soient agréables par temps chaud, ils ne sont pas destinés aux cyclistes de vélo de montagne assidus.

Gants à demi-doigts

Bien que les gants à demi-doigts ne soient pas les plus cool en termes de style MTB, ce type de gants reste une excellente option pour les jours de grande chaleur sur les sentiers.

Conseil de pro : Vous voulez être encore plus léger ? Essayez simplement de vous frotter les mains avec de la terre ou du sable poussiéreux. Un peu comme la poudre de craie à la salle d’escalade, la poussière rendra vos mains moites sèches avant de descendre la montagne.

Gants à doigts entiers

Les gants à doigts entiers représentent l’option la plus populaire. Les adeptes du freeride et les cyclistes de gravité les adorent car ils assurent une protection accrue contre les éraflures et les cassures.

Pogies

Les pogies sont des mitaines qui se fixent à votre guidon et dans lesquelles il vous suffit de glisser vos mains. C’est l’option la plus chaude pour le vélo de montagne par temps froid.

Sacs à dos pour le vélo de montagne

Il y a quelques caractéristiques importantes qui différencient les sacs à dos de MTB de votre Jansport ordinaire. D’abord, ils sont conçus pour épouser la forme de votre dos. Cela réduit le désagrément – et le danger potentiel – du ballottement.

Sac à dos de vélo de montagne

À moins que vous ne partiez dans un périple de cyclisme de plusieurs jours à travers les montagnes, vous n’avez pas besoin d’un sac de grand volume. En réalité, un sac d’un volume compris entre 9 et 14 litres est plus que suffisant pour transporter vos essentiels quotidiens, qu’il s’agisse de collations, d’eau, de matériel de réparation ou de couches supplémentaires.

Pourquoi donc ne puis-je pas utiliser un petit sac à dos ordinaire ? L’un des grands avantages d’un sac destiné au vélo de montagne est qu’il est doté d’une technologie de protection de la colonne vertébrale. Le Sac à dos d’hydratation Drafter 10L de Dakine est une excellente option, spécialement conçue pour les aventures en vélo de montagne.

Fanny pack de vélo de montagne

Comme un sac banane, mais un million de fois plus tendance. Si vous êtes adepte du minimalisme, les sacs Fanny pour le vélo de montagne constituent une excellente alternative au sac à dos complet. Ils sont certes moins spacieux, mais vous ne souffrirez jamais d’un dos en sueur.

Sac d’hydratation

Quel que soit votre itinéraire, un sac d’hydratation est incontournable. Certains sacs à dos et sacs Fanny sont équipés d’un pack d’hydratation intégré. C’est le meilleur moyen d’éviter la déshydratation sur le sentier car, soyons honnêtes , qui a envie de s’arrêter toutes les dix minutes, de dézipper son sac et de dévisser sa bouteille juste pour prendre une gorgée d’eau ?

Protections de vélo de montagne

Que penseraient vos genoux s’ils découvraient que vous avez muni votre tête d’un casque, sans penser à eux ? Je peux vous dire qu’ils ne seraient pas très heureux. En fait, les genoux et les coudes ont la réputation d’être jaloux. En résumé : Assurez-vous d’avoir des protections. Si les coudières sont un plus, les genouillères sont vraiment indispensables.

Bien sûr, maintenant que votre tête, vos genoux et vos coudes sont parés, les autres parties de votre corps pourraient commencer à les envier. Bonne nouvelle : certaines vestes et certains maillots de vélo de montagne sont équipés de rembourrages pour la poitrine, les épaules, les coudes et les avant-bras. Vous trouverez également des pantalons de vélo de montagne avec des rembourrages intégrés pour les tibias, les coudes et les hanches – fiou !

Bas et SouLIERS pour le vélo de montagne

Les boxeurs portent des souliers de boxe ; les lutteurs des souliers de lutte ; et les cyclistes de montagne portent – surprise! – des souliers de vélo de montagne. Faisons un bref tour d’horizon des essentiels pour vos pieds.

Bas

Rappelez-vous la règle d’or de l’équipement de plein air : le coton c’est non. Un bas de sport en laine mérinos ou en polyester est nettement préférable. Pour les conditions humides, procurez-vous une paire de doublures de bas imperméables à superposer par-dessus vos mérinos.

Souliers

Les souliers de vélo de montagne sont réputés pour être particulièrement rigides. Bien que cela puisse sembler bizarre au début, c’est ce qui permet à vos pieds de rester stables et de garder le contrôle sur les pédales. La semelle extérieure est habituellement construite avec un polymère de carbone. Elle est beaucoup plus raide que les chaussures de sport ordinaires, ce qui garantit un transfert de force maximal de vos muscles vers la pédale.

Une autre caractéristique intéressante des souliers de vélo de montagne modernes est qu’ils sont souvent légers. Étant donné que vos jambes travaillent dur pour faire monter et descendre les pédales, vous ne voulez pas gaspiller votre énergie à transporter des poids inutiles. 

Enfin, les talons des souliers de vélo de montagne sont conçus pour être bien ajustés et stables. Cela permet d’éviter le type de glissement et de frottement qui entraîne des ampoules douloureuses. En outre, de nombreuses empeignes comportent plusieurs points de réglage pour garantir un ajustement confortable sous tous les angles.

Si votre budget vous le permet, optez pour des souliers dotés de crampons et de pointes détachables. Ils se fixent directement sur vos pédales et vous aident autant à pousser vers le bas, qu’à tirer vers le haut, ce qui vous sauvera la vie en montée.

FAQ

Q: Peut-on porter un jean pour faire du vélo de montagne ?

R: Bien sûr, vous pouvez même y aller nu. Néanmoins, cela ne veut pas dire que vous devriez. Les pantalons de vélo de montagne sont conçus avec des propriétés d'évacuation de l'humidité, un haut niveau de respirabilité, une protection contre les intempéries et une résistance à l'abrasion. Ce n'est pas le cas de votre jeans 511.

Q: Peut-on porter des Vans en vélo de montagne ?

R: Grâce à leurs semelles plates, les Vans constituent une alternative décente aux véritables souliers de vélo de montagne, surtout en termes de prix. Notez simplement qu'en raison de leurs semelles plus souples et flexibles, ils n'offrent pas autant de stabilité sur les sauts, à grande vitesse ou dans les montées difficiles.

Q: Ai-je besoin de gants pour faire du vélo de montagne ?

R: Oui, mais assurez-vous que les gants que vous achetez sont conçus pour le vélo de montagne. Certains utilisent également de la terre ou du sable sur les sentiers pour garder leurs mains au sec, mais évidemment, cette option n'offre aucune protection au cas où vous embrasseriez un arbre.

Q: Puis-je porter mes vêtements de vélo de route pour faire du vélo de montagne ?

R: En règle générale, ce n'est pas recommandé. Les vêtements de vélo de route privilégient l'aérodynamisme à la résistance aux chocs.

Conclusion

Que vous soyez débutant ou un peu rouillé, ne vous précipitez pas à vous procurer tous vos vêtements de vélo de montagne simultanément. Prenez votre temps pour voir ce qui vous convient le mieux. Cela vous permettra d’économiser de l’argent et de choisir un équipement de vélo de montagne que vous affectionnez particulièrement. En attendant, continuez à rouler !