Comment s’habiller pour le vélo de montagne?

Rédigé par : Kelsey Begg

Norrona, POC. Comment s’habiller pour le vélo de montagne?

Ce qu’on aime le plus de l’été, c’est enfourcher notre vélo et partir affronter les sentiers les plus difficiles. Qu’il fasse soleil ou que la pluie tombe à grosses gouttes, une journée passée à vélo n’est jamais une journée perdue.

Quand on parle de style, vous associez sans doute plus l’idée à des citadins bien habillés en veston et cravate qui font la file quelque part dans un café branché. Pourtant, nous pensons qu’avoir du style est tout aussi important lorsque l’on parle de vélo de montagne. Les habits en élasthanne très près du corps sont particulièrement populaires auprès des cyclistes de route, en raison de leurs propriétés aérodynamiques évidentes. D’un autre côté, un style vestimentaire plus décontracté et respirant est bien plus adapté aux adeptes de vélo de montagne. Si vous êtes nouveau dans ce monde, il peut évidemment être difficile de déterminer le « bon » look à adopter. Heureusement pour vous, nous vous avons préparé une liste de conseils qui vous aideront à avoir l’air le plus professionnel qui soit et ce, avant même votre première excursion.

Magasinez nos produits pour vélo

Avez-vous besoin d’un manteau?

Commençons par la base. Lorsque vous vous préparez à partir en balade, vous voulez bien sûr être habillé correctement en fonction de la température. S’il annonce de la pluie ou si vous voyez des nuages sombres au loin, mettre quelques couches de plus et emporter un manteau de pluie dans votre sac est un choix judicieux. Au contraire, si le soleil brille et qu’il n’y a pas le moindre nuage à l’horizon, un chandail à manches longues ou un haut à manches courtes devrait amplement suffire.

Quand vous choisissez le type de manteau idéal à votre excursion, pensez à choisir un vêtement non seulement respirant, mais aussi conçu de manière à ne jamais entraver vos mouvements. Pour tous ceux qui portent un sac à dos en roulant, optez pour un manteau qui sera compatible avec celui-ci. Si les manches sont particulièrement serrées et ajustées, ce n’est peut-être pas un bon choix pour le porter sous un sac à dos.

Le choix de votre manteau dépend aussi évidemment de la température. Pour les journées brumeuses et pluvieuses passées sur les sentiers, nous vous conseillons un manteau fabriqué en GORE-TEX® ou bien avec un traitement déperlant DWR. Si vous voulez simplement vous munir d’une couche supplémentaire pour vous garder au chaud, un coupe-vent léger par-dessus les autres couches peut s’avérer un excellent choix.

Choisissez votre maillot

Comme mentionné précédemment, à la différence des cyclistes de route, les adeptes de vélo de montagne ont tendance à adopter un style plus décontracté. Pour cette raison, les maillots et les chandails, qu’ils soient avec ou sans manches, manches longues ou manches courtes, ont à peu près la même coupe que vos t-shirts de tous les jours et ils leur ressemblent beaucoup. Ils sont conçus pour être flexibles avant tout, pour favoriser votre confort, sans coutures serrées ou ourlet pour nuire à vos mouvements. Même si le côté aérodynamique est moins important en vélo de montagne, les vêtements ne sont pas inutilement larges pour autant. En effet, un chandail trop large risque de se prendre dans les branches lorsque vous roulez vite.

Choisissez votre short

Si vous vous apprêtez à partir pour une balade de quelques heures durant laquelle vous aurez à beaucoup grimper, équipez-vous d’un chamois. Ce dernier correspond au short rembourré que vous voyez de nombreux cyclistes porter. Ce soutien rembourré améliore grandement votre confort et vous permet ainsi de passer plus de temps à vélo, sans être obligé de mettre fin trop tôt à votre balade pour cause d’irritations. Le chamois est moins populaire chez les cyclistes de descente, puisque vous n’êtes pratiquement jamais assis sur votre selle, mais il est important – voire essentiel – pour tous les adeptes de cross-country ou de vélo de type enduro ou all-mountain. Certains shorts sont offerts avec un chamois intégré. Si les vôtres ne le sont pas, vous pouvez simplement les enfiler par-dessus un chamois ou un cuissard. Peu importe ce que vous choisissez, un soutien rembourré est tout bonnement essentiel. Vous nous remercierez, à la fin, c’est promis.

Bas et gants

Les bas et les gants viennent apporter la touche finale à votre look. Toutefois, certains cyclistes préfèrent ne pas porter de gants. Pour tous ceux qui aiment avoir une prise maximale sur le guidon, c’est une bonne idée d’en avoir une paire. Il existe des gants à enfiler et d’autres qui s’attachent avec un velcro, selon vos préférences.

Sac à dos, gadgets et autres accessoires

Comme c’est le cas pour tous les sports, il existe de nombreux accessoires qui rendront votre expérience de vélo de montagne encore plus complète. Des clefs hexagonales aux pompes, en passant par les lunettes de protection et les montres, vous pouvez emporter beaucoup de petits items dans votre fidèle sac à dos.

Avoir quelque chose pour protéger vos yeux est une très bonne idée lorsque vous vous attaquez à des sentiers boueux, puisque cela empêche la terre ou la boue d’atteindre vos yeux. De plus, si vous partez en balade quelque part dans un endroit plutôt désertique, où le soleil est fort et l’ombre pratiquement inexistante, une paire de lunettes teintée est un élément essentiel à votre tenue. D’un autre côté, si vous roulez en forêt, des verres teintés seront beaucoup trop sombres, et même si vous serez parfois un peu sous le soleil, il vaut mieux privilégier une paire de lunettes aux lentilles plus claires. 

Si vous vous entraînez en vue d’une compétition importante, ou si vous aimez tout simplement suivre vos progrès et calculer vos statistiques, vous serez sans doute heureux de savoir que les marques SUUNTO et Garmin proposent toutes les deux des montres conçues spécialement pour les cyclistes, munies de fonctionnalités comme un GPS. Il existe d’autres types de GPS que vous pouvez acheter séparément et simplement installer sur votre guidon. Vous avez le choix entre plusieurs modèles, ce qui vous permet de trouver exactement ce qui vous convient le mieux.

Ensuite, ce n’est pas tout le monde qui aime rouler avec un sac à dos. En fait, ce sont plutôt les sacs de taille qui gagnent en popularité auprès des adeptes de vélo de montagne. Beaucoup de nouveaux modèles de vélo de montagne sont aussi équipés de petits compartiments cachés. Ceux-ci sont assez grands pour contenir une clef de vélo Allen, une chambre à air et parfois une pompe. Si votre vélo ne possède pas un tel compartiment, vous pouvez donc choisir de partir de balade avec un sac à dos ou un sac de taille.

Faire le choix du sac à dos idéal à emporter en excursion implique de prendre plusieurs aspects en considération. Par exemple, vous voulez un sac assez grand pour contenir des collations et tous les outils dont vous pourriez avoir besoin, et vous voulez aussi que le sac ne soit pas trop volumineux et qu’il soit confortable. Personne ne veut d’un sac à dos trop grand, qui limite les mouvements de la tête ou qui touche constamment votre casque.

La plupart des sacs sont dotés d’une multitude de poches intérieures qui vous permettent d’organiser efficacement vos affaires. Un autre avantage de rouler avec un sac est que vous pouvez transporter une bonne quantité d’eau. Vous pouvez acheter des réservoirs d’hydratation, qui se vendent séparément, et la grosseur de ceux-ci varie entre 1 L et 3 L, ce qui vous permet de rester bien hydraté, même pendant une plus longue balade. Si vous n’êtes pas fan de rouler avec un sac à dos, sachez que certains sacs de taille sont équipés de poches latérales pour transporter des bouteilles d’eau. Sinon, vous avez toujours la possibilité d’accrocher une bouteille au cadre de votre vélo. Peu importe ce que vous choisissez, il est très important d’emporter quelque chose pour vous garder hydraté, même si vous trouvez qu’il ne fait pas trop chaud.

Vous devriez également toujours avoir une pompe, une chambre à air, une clef Allen et un démonte-pneu. Ces outils de base vous permettront d’être préparé à toutes les éventualités et d’effectuer les réparations nécessaires en cas de besoin. Si vous roulez avec des pneus sans chambre à air, vous pouvez vous munir d’une cartouche de CO2 à la place.

Maintenant que vous en savez plus sur la meilleure façon de vous vêtir et quoi emporter pendant votre excursion, il ne vous manque plus qu’un vélo et un bon casque. Si vous n’êtes pas certain quant au choix de ce dernier, notre guide sur le sujet saura probablement vous être utile.

Dernier point, mais non le moindre, nous vous recommandons d’effectuer une vérification rapide de votre vélo avant chaque balade, afin d’être certain que tout fonctionne bien. Si tout semble sous contrôle, n’attendez plus et élancez-vous sur les sentiers.

Magasinez nos produits pour le vélo

Il y a 2 commentaires sur cet article intitulé “Comment s’habiller pour le vélo de montagne?”.

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *