L’ABC du glamping : comment survivre à un week-end en pleine nature?

Rédigé par : Guinness Rider

Camping. L’ABC du glamping : comment survivre à un week-end en pleine nature?

Ah, le glamping. La façon parfaite de profiter du confort de la maison et de passer du temps en plein air. C’est exactement ça, la définition du glamping, et c’est comme ça qu’on fait du camping chez nous.

J’adorerais pouvoir affirmer que je ne me sens bien que dans la nature, mais le citadin en moi ne saurait se départir de son confort. Sans mon cortado ou mon New Yorker, je me sens complètement perdu. Voilà pourquoi le glamping est la solution idéale. Il offre la possibilité d’être en contact avec la nature… sans être trop en contact avec elle. Le meilleur des deux mondes.

Ma femme et moi avons regardé l’horreur se peindre sur le visage des enfants à l’annonce de notre sortie prochaine au beau milieu de la forêt. Rapidement, nous les avons rassurés. Il y aurait du Wi-Fi, de l’électricité, des repas chauds et des lits douillets. Ils ont fini par accepter.

Comment rendre le camping plus confortable? Choisir le bon équipement de glamping est encore plus important que la destination. En effet, l’activité est de plus en plus populaire. On peut faire du glamping au Québec, dans Charlevoix ou Lanaudière, ou en Ontario par exemple. Pour l’équipement, on parle d’une tente, de glacières, de verres, d’une bouilloire, de chaises de camping, d’oreillers, etc. On a acheté tout ce qu’il nous fallait en ligne et nous sommes partis. On apporte notre propre tente – on repassera pour l’expérience totale dans une yourte!

Monter la tente 

Nous sommes arrivés sur notre terrain de camping en fin d’après-midi, alors que le soleil déclinait à l’horizon. Notre premier exercice de team-building? Monter la tente. Je l’avoue, je m’attendais à un fiasco total, mais monter notre tente Limestone 8 Personnes s’est plutôt bien déroulé. Les enfants ont sauté sur leurs nouveaux matelas et ont sorti leur Smartphone. Je les ai cependant prévenus que je ne tolérerais pas cela, et nous sommes sortis nous promener un peu. Mais plus on se baladait autour du terrain, plus on avait envie de revenir.

Sacs de couchage et oreillers

Ce soir-là, nos filles ont décidé de se coucher tôt. Je suspecte que passer la soirée à texter est l’idée qu’elles se faisaient d’une nuit à la belle étoile, mais ça, c’est une autre histoire. L’important, c’est qu’elles ont adoré leurs sacs de couchage Jazz Luxury Duo de Nemo Equipment et leurs oreillers Compressibles de Therm A Rest. Le sac de couchage est doux et offre suffisamment d’espace pour dormir à son aise. L’oreiller m’a surpris par son confort exceptionnel, que je n’attendais pas d’un modèle aussi petit.

Des cocktails près du feu

Les Caipirovska que j’ai dégustés avec ma femme étaient divins, et nos gobelets Wine Tumbler de YETI ont rendu l’expérience encore plus agréable. Ils ne sont peut-être pas aussi délicats que nos coupes de cristal à la maison, mais ô combien plus pratiques!

La vodka était même encore incroyablement froide après des heures grâce à un autre produit YETI, la glacière Tundra 35. Sa solidité est telle qu’elle est censée résister aux grizzlis! Un coup de marketing? Je n’ai pas eu la chance de vérifier, puisqu’on m’avait prévenu qu’à part quelques écureuils particulièrement ingrats, la faune d’ici était plutôt paisible. 

Draps et matelas pour la nuit

C’est le moment tant redouté d’une aventure en camping. On pense à l’inconfort suprême de dormir sur un matelas qui dégonfle, attaqué inlassablement par les moustiques qui s’infiltrent dans la tente que vous avez achetée en 1987. Avec le glamping, on oublie tout ça. Je viens de la ville, j’ai besoin d’un minimum de confort, et c’est précisément pour cette raison que nous avons choisi le matelas de sol Double V de Klymit. Celui-ci est pourvu de deux cloisons en V placées côte à côte. L’idéal si vous ne voulez pas tomber du matelas chaque fois que votre partenaire bouge la jambe.

On s’est glissés sous notre couverture Ecoconception de Pendleton, qui nous a donné le look du parfait bûcheron. Pendleton utilise des matériaux non toxiques, soutient de nombreuses causes autochtones et fabrique des couvertures merveilleuses. Pas besoin de plus pour me convaincre!

Café et énergie solaire

L’aube en pleine forêt m’évoque des images de campeurs aux cheveux ébouriffés et à l’air hagard, qui parlent avec le ton de ceux qui viennent de passer une mauvaise nuit. Pourquoi s’embarrasser de tout ça quand on peut dormir paisiblement? C’est ça, le glamping. On s’est levés tranquillement, et on a pris le temps de préparer le café à l’aide de notre percolateur à café de Snow Peak, qui permet de faire 6 tasses à la fois. Ensuite, on a utilisé la cuisinière Base Camp de BioLite avec le bois fourni par le camping, et avons servi aux filles le déjeuner chaud qu’on avait tant promis.

Ce modèle est tout à fait le genre que je recommanderais aux débutants. Il indique quand le feu est assez chaud, et transforme le surplus d’énergie en électricité, que vous pouvez ensuite utiliser pour charger votre téléphone avec un fil USB. Ma fille préférait utiliser le panneau solaire 5+ de BioLite. Facile à utiliser, il capte les rayons du soleil et lui a permis en un instant de partager avec tout Instagram nos glorieux débuts familiaux en plein air.

En randonnée : sacs à dos et collations

Puisque nous sommes de vrais campeurs (ou presque), nous sommes partis marcher un matin dans la montagne. Pour les passages plus escarpés, j’avais apporté mes bâtons de marche Micro Trail Pro de Leki, en carbone ultraléger. Un must pour le citadin habitué à l’asphalte que je suis.

J’ai transporté toutes nos collations dans un sac Kånken Mini 7L de Fjällräven, que ma fille utilise à l’école. Les enfants ont traîné leur nouvelle bouteille HydroFlask 16 oz, qui a gardé l’eau bien froide pendant toute la durée de notre balade.

Ma femme et moi avions choisi la flasque Classic Easy Fill de Stanley pour notre nouvelle boisson de choix, le vin orange. J’ai adoré le look classique et minimaliste de la flasque, suffisamment solide pour être transportée partout.

À la pause, nous avons dévoré nos barres énergétiques à la tarte aux pommes de Naak, une collation idéale pour faire le plein d’énergie. Bien sûr, j’ai gardé pour moi le fait qu’elles sont faites à partir de poudre de grillon. Le snack parfait à déguster dans la nature.

La chaise de camping ultime

J’ai passé le reste de la journée à somnoler dans ma chaise Beach de Helinox, dont la conception en mailles m’a permis de ne pas être dérangé par la chaleur de l’après-midi. Très confortable, c’était l’endroit parfait pour une sieste.

Après une dernière soirée en famille autour du feu, c’était l’heure pour les enfants d’aller dormir. Je me suis installé confortablement et j’ai sorti mon Smartphone. Grâce à la conception à deux-pièces de la tente Limestone, la lumière n’a dérangé personne. J’ai ouvert mon compte Spotify et ajusté mon casque d’écoute Beoplay H9i de Bang & Olufsen. Avec John Coltrane qui jouait doucement dans mes oreilles, j’ai levé les yeux vers le ciel nocturne pour observer les étoiles, que je distinguais à travers le toit transparent de la tente. Le mix parfait entre nature et civilisation.

Le camping est mort! Vive le glamping!

Je ne pensais pas aimer le glamping, et pourtant! Avec le bon équipement, cette activité accessible à tous est un véritable must cet été. Vous serez certainement aussi surpris que moi. Rendez-vous sur le terrain.

 

Traduit de l’anglais par Stephanie Major

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *