D’où viennent nos vêtements? C’est une question que l’on entend de plus en plus souvent. Auparavant, on ne se souciait pas vraiment de connaître la réponse. On ne se souciait pas vraiment non plus de la manière dont ceux-ci étaient fabriqués. Aujourd’hui, avec l’aide des chefs de file du monde du plein air, les consommateurs s’informent de plus en plus sur ce qui entre dans la fabrication des dernières coquilles techniques et des chaussures de randonnée dernier cri.

Les aventuriers veulent savoir à partir de quels matériaux sont fabriqués leurs sacs à dos, et les skieurs veulent savoir d’où vient le duvet de leur manteau. La nature nous a tellement donné, et il est maintenant de notre devoir de lui rendre la pareille.

Plusieurs marques de l’industrie ont pris l’initiative de changer leur façon de faire les choses. Les tissus recyclés, les méthodes de production durables et les matériaux d’origine éthique sont la voie de l’avenir. Les douze marques suivantes brillent par leurs initiatives environnementales et leurs partenariats avec des organismes de protection de l’environnement.

Black Diamond

L’écoresponsabilité occupe une grande place dans la vision du futur de Black Diamond. En 2005, Black Diamond a fondé la Outdoor Industry Association’s Climate Action Corps, une organisation qui défend la pratique du sport de façon responsable, les politiques commerciales, l’innovation éthique au sein des entreprises et encourage la participation aux activités de plein air. Tout, des matériaux aux différentes étapes de la production, est pensé avec l’objectif d’amoindrir l’empreinte carbone de la marque. Tous les vêtements Black Diamond comprennent au moins une matière certifiée Bluesign. La marque s’est également associée avec plus de 25 organisations qui militent pour la conservation, l’égalité et l’inclusion. Originellement fondée par Yvon Chouinard, Black Diamond a fait de son devoir de protéger l’environnement dans lequel nous jouons, des montagnes aux sentiers.

Burton

Fondée par Jake Burton Carpenter en 1977, la marque a de grands projets pour minimiser son impact sur la planète. 78% des matières utilisées dans la confection des vêtements sont certifiées bluesign – et ce nombre ne fera qu’augmenter dans les années à venir. 100% du duvet utilisé par la marque provient déjà de sources éthiques, et Burton compte bien s’attaquer à de nouveaux buts comme utiliser du polyester recyclé à 50% et des emballages dont 80% seraient récupérés. L’engagement va bien au-delà de la production: Burton a mis en place une politique de garantie à vie de ses produits, non seulement pour vous garder sur la montagne plus longtemps, mais pour assurer que les produits endommagés puissent être réparés pour leur offrir une plus grande durée de vie. 60% à 85% des planches qui ne peuvent être réparées sont récupérées et transformées pour éviter les sites d’enfouissement. Burton a fait de sa responsabilité de protéger les gens et leurs terrains de jeu pour donner aux générations futures la chance de pratiquer la planche à neige dans les meilleures conditions possible.

Columbia

Columbia est l’une des vétéranes de l’industrie des vêtements de plein air. À l’image de son expertise, Columbia a pris la responsabilité de guider ses comparses vers un futur plus respectueux de l’environnement. Elle est l’une des marques fondatrices de la Sustainable Apparel Coalition, qui a développé l’index Higg pour mesurer l’impact environnemental des méthodes de production dans le but de les rendre plus responsables pour la planète et les gens. 

En ce qui a trait aux vêtements Columbia, leur dernière collection de vêtements pour la pluie est faite de matières recyclées qui réduisent les émissions de gaz à effet de serre relié à la confection des manteaux de 48%. La marque a commencé à utiliser un processus de développement digital pour réduire les pertes occasionnées lors de la production. Comme plusieurs autres marques de plein air, Columbia utilise des tissus certifiés bluesign et du duvet éthique Responsible Down Standard. La marque maintient les hauts standards de qualité qui ont fait sa renommée auprès des amateurs de plein air.

Helly Hansen

Le riche héritage de qualité et d’innovation de Helly Hansen s’étend sur plus de 100 ans. Des activités nautiques aux expéditions en montagne, les vêtements et l’équipement Helly Hansen sont dédiés à vous protéger contre toutes les conditions météorologiques possibles. Aujourd’hui, la marque se dévoue également à protéger la nature. Actuellement, 100% du duvet utilisé est certifié Responsible Down Standard et 85% des tissus utilisés sont approuvés par bluesign. 

Toute la laine mérinos utilisée par Helly Hansen est reconnue par ZQ, ce qui signifie qu’elle est traçable et de provenance éthique. Dans les années à venir, la marque s’est donné comme objectif de n’utiliser que des matières synthétiques recyclées à plus de 50%. Helly Hansen est aussi membre de la Sustainable Apparel Coalition. De pair avec d’autres entreprises de plein air, elle concentre ses efforts à l’atteinte de méthodes de production plus éthiques et respectueuses de l’environnement.

Mountain Hardwear

Mountain Hardwear vous offre des vêtements et de l’équipement capable de conquérir toutes les montagnes et les expéditions. À des fins de préservation de la nature, la marque s’est donné la mission de protéger notre terrain de jeu. Si l’on se fie à son plan d’action, 60% des collections de la marque seront faites de matières recyclées d’ici 2022. Ce chiffre montera à 80% dès 2024. En continuant à soutenir des organisations comme Alpine Club of Canada, Association of Mountain Guides et Protect Our Winters Canada, Mountain Hardwear démontre un sérieux engagement envers la protection de l’environnement et des humains.

Osprey

Osprey vous accompagne où que l’aventure vous mène. Des expéditions dans l’arrière-pays aux excursions urbaines, la marque s’assure que vous ne laissez rien derrière – et elle le fait de la façon la plus écoresponsable possible. Comment? En utilisant des tissus certifiés bluesign et des matières recyclées approuvées par la Global Recycled Standard, une organisation tiers qui s’assure que les matériaux et les méthodes de production respectent de hauts standards sociaux et environnementaux. Osprey s’associe également à bon nombre d’organismes pour remettre des sacs à dos usés auxquels on donne une seconde vie grâce à des programmes de réparation qui permettent d’éviter les sites d’enfouissement.

Patagonia

Reconnue comme marque écoresponsable depuis ses balbutiements dans les années 1970, Patagonia peut aujourd’hui se vanter d’offrir une collection composée à 68% de matières recyclées. La marque qui a récemment acquis une certification ROC (Regenerative Organic Certification, certification d’agriculture régénératrice) prévoit étendre sa culture pour utiliser de plus en plus de fibres biologiques dans la confection de ses vêtements. Son programme Worn Wear, déjà en place aux États-Unis, permet aux clients de renvoyer des vêtements portés et usés, qui sont réparés et revendus à de nouveaux acheteurs. Cette initiative permet de prolonger la durée de vie des produits et réduire l’empreinte environnementale de chaque morceau. Si Patagonia en fait déjà beaucoup pour la planète, la marque verte ne se repose pas sur ses lauriers. Elle a l’objectif ambitieux d’être complètement carboneutre d’ici l’année 2025, incluant pour sa chaîne d’approvisionnement, et de n’utiliser que des matières recyclées à pareille date.

prAna

Fondamentalement verte depuis sa création en 1992, prAna mise sur 4 piliers pour atteindre l’écoresponsabilité. Ses principes de base visent l’utilisation de matières recyclées, biologiques, naturelles et composées d’une seule fibre (prévalent sur les mélanges, moins faciles à recycler.) Pour prAna, le respect de la planète dépasse la fabrication des vêtements c’est pourquoi elle concentre aussi ses efforts à éduquer sa clientèle à la consommation responsable et à la circularité des produits. La marque fait affaire avec des manufactures certifiées Fair Trade et soutien des organismes sans but lucratif qui œuvrent pour la planète. Et les efforts de prAna portent fruit: 45% des vêtements de la collection sont fabriqués dans des usines Fair Trade, 21% des tissus utilisés sont certifiés bluesign, l’emballage responsable a permis d’éliminer 4 millions de sacs de polyéthylène en 2019 seulement et 44000 kg de déchets de vêtements ont évité les sites d’enfouissement grâce à un partenariat avec The Renewal Workshop depuis 2016.

Rab

Certifiée entreprise climatiquement neutre depuis novembre 2020, Rab s’est engagé à atteindre la cible zéro émission neutre d’ici 2030. La marque compense ses émissions grâce aux crédits carbone. Les crédits carbone appuient des projets qui réduisent ou éliminent les émissions, tel que l’expansion des énergies renouvelables et la conservation des forêts vitales et des puits de carbone. Atteindre la cible de zéro émission nette signifie que Rab n’émettra plus de gaz à effet de serre en éliminant réellement le carbone. La marque a récemment fait la transition vers l’utilisation d’énergies renouvelables pour les activités de son siège social et de son centre de distribution. Le duvet et les tissus utilisés pour les collections sont désormais recyclés et éthiques. Finalement, le plastique prend tranquillement le chemin des oubliettes dans les emballages de produits Rab puisque la marque a coupé de moitié son utilisation et mise sur une alternative recyclée.

Salomon

Chez Salomon, la voie vers l’écoresponsabilité débute en 1999. Depuis, la marque a rejoint divers programmes environnementaux qui respectent des codes de conduite stricts. Les grands changements arrivent dès la saison 2019 où sont lancés les premiers vêtements et chaussures faits de matières recyclées et de matériaux biologiques. Bientôt, on verra apparaître la première chaussure entièrement recyclable et de l’équipement de ski composé de matériaux recyclés. La marque s’est également donné comme objectif de réduire ses émissions de carbone de 30% d’ici 2030 et d’être complètement carboneutre en 2050.

The North Face

La marque de plein air par excellence rêve d’un monde plus vert et compte bien prendre des actions pour l’atteindre. The North Face s’est donc engagée à présenter uniquement des collections de vêtements et d’équipement entièrement faits de matières recyclées ou régénérées en 2025. Elle a d’ailleurs annoncé que toutes les matières synthétiques seront recyclées en 2023, où elle prévoit utiliser du nylon recyclé à 80% et du polyester recyclé à 100%, tout en continuant d’étendre son utilisation de laine et de duvet récupérés. The North Face souhaite également se positionner comme marque pionnière de la circularité de ses produits en présentant sa première collection complètement conçue pour être recyclée en 2022.

Thule

Thule souhaite contribuer à un monde plus durable en offrant des produits de grande qualité qui sont fabriqués de manière responsable et avec le moins d’impact sur l’environnement. Dans le but d’atteindre son objectif, Thule s’est associé à bluesign et mise sur 3 principes fondamentaux: son action pour le climat, l’utilisation d’énergie propre et la production responsable. La marque vise une réduction de 65% de ses émissions de CO2 et l’utilisation d’une énergie 100% renouvelable dans toutes les installations de sa chaîne de production d’ici la fin de l’année 2021. Finalement, Thule souhaite atteindre un taux de recyclage de 96% en réduisant graduellement sa production de déchets et aspire à devenir complètement zéro déchet en 2030.