Revue du manteau Hyperia Lite par Icebreaker

Rédigé par : Raphaëlle Rousseau

Icebreaker. Revue du manteau Hyperia Lite par Icebreaker

À chaque fois que je fais mes bagages pour un voyage de ski ou pour une semaine dans le Sud, je me dis toujours qu’il faudrait inventer un manteau technique à la fois chaud et léger, qui puisse se faire tout petit dans mon sac le temps que je me rende à destination. Finalement, ce morceau existe et vient de faire une entrée fracassante dans ma vie. Il s’agit du Hyperia Lite de la compagnie néo-zélandaise icebreaker. Si ce manteau répond si bien à ce besoin, c’est qu’il réussit à rivaliser avec la chaleur du duvet tout en étant hyper léger et compressible.

Points positifs: Points négatifs:
  • Ultra compact et léger
  • Chaud et confortable
  • Compressible
  • Grande poche intérieure pratique qui devient aussi un sac de rangement pour le manteau
  • Finition plus basse à l’arrière pour couvrir le fessier
  • Coutures et rembourrage minimaux aux épaules pour minimiser le frottement des sacs
  • Fermeture éclaire doublée au niveau du cou
  • Renforcement des coutures au niveau des poches
  • Lavable à la machine
  • Coupe un peu trop ajustée, mais qui est tout de même réfléchie pour ne pas nuire à l’amplitude de mouvements
  • Protège peu de la pluie ou du vent
  • Look plutôt banal

Je crois que l’astuce est dans la doublure composée de laine mérinos et de MerinoLOFT™, une déclinaison de la même laine optimisée pour s’adapter à l’environnement et à la température du corps. C’est une fibre naturelle qui tient au chaud en plus d’être légère et compressible, ce qui lui donne un impressionnant ratio chaleur/poids.

On apprécie encore plus cet aspect clef quand on range le manteau dans la poche intérieure prévue à cet effet, qui se transforme en pochette de transport. Cette pochette se dissimule dans n’importe quel sac d’aventure, et on réalise à quel point le manteau ne pèse rien.

Côté design, la coupe n’a rien de révolutionnaire et est assez ajustée. Je préfère les vêtements plus amples, mais les côtés près du corps permettent de garder plus de chaleur à l’intérieur du manteau, un avantage non négligeable pour une couche isolante. Les détails sont aussi réfléchis pour assurer une bonne liberté de mouvements. La finition plus basse à l’arrière ne descend pas sur les hanches, mais elle permet de couvrir le fessier. D’autres détails ont été bien réfléchis dans la conception: la doublure de la fermeture éclaire dans le cou est particulièrement confortable et la quasi absence de doublure et de coutures aux épaules permet de minimiser le frottement d’un sac à dos.

Finalement, en testant le manteau sous plusieurs conditions, je trouve que c’est une excellente couche isolante pour la montagne comme pour la ville. Je l’apprécie particulièrement comme base par-dessus une combine ou un t-shirt, et sous un manteau quand le mercure passe sous la barre du zéro. Il est à noter qu’il ne protège que minimalement du vent et de la pluie.

Je ne le recommande pas pour des ascensions en touring, puisque le manteau n’évacue pas la chaleur aussi rapidement que d’autres doublures. C’est plutôt un modèle parfait pour la descente ou l’après-ski dans le stationnement, où vous pourrez rester bien au chaud tout en appréciant une bonne bière froide.

Découvrez les produits Icebreaker

 

Pour suivre mes aventures, retrouvez-moi sur Instagram: @raphrouss

Et pour en connaître plus sur les produits Icebreaker: @icebreakernz

Auteur : Raphaëlle Rousseau

Raphaëlle Rousseau est une créatrice de contenu de Montréal amatrice de plein-air qui voyage pour rester inspirée. Elle a cofondé l'agence Content Content où elle fait de la stratégie web et du contenu photo, video and écrit. Son animal totem est la loutre et elle affectionne particulièrement l'odeur des conifères. Il est important pour elle de prendre soin de l'environnement comme des humains, laisser un terrain de camping aussi propre que quand on est arrivé et produire des biens durables. Suivre ses aventures en ligne → @raphrouss

Publié le Catégories Sans CategorieÉtiquettes

Laisser un commentaire

Votre adresse courriel ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *